Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

C comme: Les autres gens de Thomas Cadène

Thomas Cadène
  C comme: Les autres gens

C comme: Les autres gens - Thomas Cadène

Génial et Audacieux
Note :

   Mathilde Islematy est une étudiante en droit tout ce qu’il y a de plus banal. Sa mère est prof, son père travaille au ministère des finances. Un jour, alors qu’elle fait la queue au bureau de tabac, un type la sollicite pour l’aider à remplir sa grille de loto… Il lui manque trois numéros. Il lui demande dans la foulée son numéro de téléphone afin de partager si jamais il gagne. Persuadée que c’est un plan drague foireux, Mathilde finit tout de même par prendre les coordonnées d’Hyppolite, sans se douter qu’ils vont décrocher le gros lot et qu’il partagera ses gains avec elle comme promis.
   
   Plutôt de gauche, ses parents ne se doutent pas une seconde que leur fille est bourrée de thunes car elle se garde bien d’aller crier sur les toits qu’elle est devenue multimillionnaire. Tout du moins dans un premier temps. Ce qui préoccupe son père c’est surtout Kader, le petit ami de leur fils Romain, non en raison de son homosexualité mais parce qu’il vote à droite. Quant à Camille, sa meilleure amie, elle est attirée par Arnaud, et n’en revient pas que Mathilde ait réussi à se le taper au cours d’une de leurs soirées étudiantes.
   
   Peu passionnée par les études, Mathilde sèche souvent les cours. Elle va profiter de cette arrivée d’argent inespérée pour plaquer la faculté, tout en restant en contact avec Camille et aussi avec Emmanuel, un gentil parmi les gentils, qui est fou amoureux d’elle.
   
   La première personne à qui Mathilde raconte sa bonne fortune est son cousin Dimitri, qui tient un bar. Elle loue un studio pour lui, en disant à ses parents qu’ils sont colocataires et fait en secret et sur les conseils d’Hippolyte, son bienfaiteur en quelque sorte, l’acquisition d’un loft, en se tapant en passant l’agent immobilier dont elle ne connait même pas le nom! Elle finira cependant par dire à ses parents la vérité, ainsi qu’à Emmanuel, qui de son côté lui avoue qu’il a sympathisé avec sa voisine et son compagnon, qui l’invitent à leurs ébats amoureux, auxquels il prend goût!
   
   Est-il possible de mettre six étoiles et non cinq ?...
   
   La grande originalité de cette bande dessinée géniale est qu’à chaque épisode de ce script concocté par Thomas Cadene, ce sont des dessinateurs distincts qui interviennent. Ainsi, à chaque épisode, un univers différent se présente à nous, et nous assistons de ce fait à la naissance d’un nouveau genre: la bande dessinée en feuilleton ou «bédénovela », qui a fait un début fracassant sur la toile avant que deux premiers volumes papier soient édités…
   
   Nous découvrons avec plaisir ces «autres gens», ces individus qu’on croise sans s’en rendre compte.
   
   A la fois proche et éloigné du roman graphique, qui présentait déjà la bande dessinée sous un nouveau visage, ce projet audacieux s’inspire de la télénovela, procédé qui consiste à proposer à différents réalisateurs de se succéder pour raconter une histoire, en s’appropriant les mêmes personnages. Ici, une dizaine d’auteurs différents s’approprient le scénario de Thomas Cadène en faisant une bande dessinée, où chacun met sa patte, avec un trait de crayon qui lui est propre, en couleur, en noir et blanc, avec ou sans case et l’aide d’un trombinoscope en tête de chaque chapitre ou plutôt de chaque épisode.
   
   J’ai trouvé cette expérience super réussie, et servie par un scénario génial, et des personnages touchants, proches de nous. Cette saga passionnante pleine d’intrigues et de rebondissements gravite en effet autour d’une famille qui pourrait ressembler à la nôtre, dont Mathilde, la fille, est le personnage principal. Autour d’elle on trouve la meilleure amie, l’amoureux éconduit, le tombeur, l’agent immobilier, les parents, un couple de riches qui ne sait plus quoi faire de son argent, des étudiants à la vie sexuelle très libre…
   
   Bien que le scénario soit de facture classique, la forme transcende le fonds et nous fait adhérer à cette histoire. On devient vite addict de ce web feuilleton, dont le tome 3 sortira en papier le 19 août Du sexe, de l’amour, de l’argent, l’amitié, les copains, les confidences, les joies et les peines, les non dits, c’est un peu de la vie de tous les jours qui est ici brillamment retranscrite, avec des personnages complexes et attachants. Bref un grand coup de chapeau pour cette idée géniale et cette œuvre inventive, originale, tendre et drôle, et aussi parfois cruelle mais si proche de la réalité. On prend plaisir à changer d’univers et de repères et à suivre la vie de Mathilde, Camille, Hippolyte, Dimitri, Arnaud et les autres…
   
   La critique unanime a salué cette œuvre majeure qui marquera l’histoire de la bande dessinée et de l’art narratif. Une aventure débutée sur le net qui se concrétise donc avec un volumineux premier album diffusé par Dupuis en 224 pages, puis un second tome, et enfin les troisième et quatrième pour très bientôt.
   Cette expérience que l’auteur définit lui-même comme «une fiction addictive, une expérience graphique passionnante» se poursuit aujourd’hui encore sur le web et pour une somme modique il est possible de découvrir tous les épisodes en cours d’écriture au jour le jour. Je n’ai d’ailleurs pas pu résister et me suis abonnée.

critique par Éléonore W.




* * *