Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Cœur brûle et autres romances de Jean-Marie Gustave Le Clézio

Jean-Marie Gustave Le Clézio
  Le rêve mexicain ou la pensée interrompue
  L'Africain
  Cœur brûle et autres romances
  Le livre des fuites
  La quarantaine
  Gens des nuages
  Sirandanes
  Ailleurs
  Etoile errante
  Ritournelle de la faim
  Raga, approche du continent invisible
  Dès 08 ans: Voyage au pays des arbres
  Diego et Frida
  Ourania
  La Ronde et autres faits divers
  Poisson d’or
  Désert
  Onitsha
  Ados: Lullaby
  Tempête
  Le Déluge
  Bitna, sous le ciel de Séoul

AUTEUR DU MOIS DE MARS 2006

Jean-Marie Gustave Le Clézio est né à Nice, le 13 Avril 1940, d'une famille bretonne émigrée sur L'île Maurice au XVIII siècle. Ce Docteur en lettres obtint le Prix Renaudot en 1963 avec "Le procès verbal". Il n'a jamais cessé d'écrire et a ainsi produit aujourd'hui près de 40 ouvrages et la source n'est pas tarie. En 1980, il reçut encore le prix Paul Morand pour l'ensemble de son oeuvre.

Prix Nobel de Littérature 2008

En dehors de ses romans, d'inspiration souvent autobiographique ou du moins familiale, voyageur, écrivain, passionné par les civilisations anciennes, il s'est toujours intéressé aux cultures africaines et d'Amérique latine et leur a consacré des témoignages et des essais.

* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Cœur brûle et autres romances - Jean-Marie Gustave Le Clézio

Affaires de femmes
Note :

   Sept nouvelles dans ce recueil. La plus importante, en tête, la nouvelle qui a donné son titre au recueil. Et autres romances ? Ca parle bien de femmes, d'amours parfois. De là à qualifier ces nouvelles de romances ? Ironie, quand tu nous tiens !
   
    JMG Le Clézio a une sensibilité marquée aux dangers auxquels sont exposées les femmes. S'il y avait un lien entre ces nouvelles, ce serait celui-ci. De jeunes femmes qui quittent la maison familiale et qui deviennent la proie de prédateurs.
   
    En règle générale, d'ailleurs, JMG Le Clézio est sensible à l'injustice de notre monde et au sort réservé à ceux qui ne savent (ou peuvent) se défendre. Comme, en outre, il a beaucoup voyagé, les pays qu'il a été amené à connaître ressortent dans ces nouvelles : Mexique, Caraïbes, USA, Maurice, Polynésie...
   
    Il est particulièrement sensible également à cet âge charnière qu'est l'adolescence. Ses petites histoires, plutôt des drames, partent de l'adolescence .
    « En vérité, c'est si difficile d'entrer dans le monde adulte quand toutes les routes conduisent aux mêmes frontières, quand le ciel est si lointain, que les arbres n?ont plus d'yeux et que les majestueuses rivières sont recouvertes de plaques de ciment gris, que les animaux ne parlent plus et que les hommes eux-mêmes ont perdu leurs signes. »
   
    La dernière nouvelle, Trésor, sort du schéma commun aux autres nouvelles. Un peu plus ésotérique, elle se déroule du côté de Petra, en Jordanie. Elle est peut être la moins facile à lire, ou plutôt celle qui demande le plus d'efforts.

critique par Tistou




* * *