Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les lames du cardinal de Pierre Pevel

Pierre Pevel
  Les enchantements d'Ambremer
  Les lames du cardinal
  La trilogie Wielstadt
  Haut-Royaume T1
  Haut-Royaume T2
  P comme: Le Paris des merveilles, T2 et 3

Pierre Pevel est un écrivain français de fantasy et de science-fiction né en 1968.

Les lames du cardinal - Pierre Pevel

Dumas sauce dragons
Note :

   An 1633. Louis XIII règne sur le royaume de France, Richelieu gouverne et tente de déjouer les complots contre sa personne et, plus grave, contre le trône de France, menacé par bien des adversaires dont les plus dangereux sont les dragons, tout puissants à la cour d'Espagne, influents en France et avides de reconquérir le pouvoir qui fut celui de leurs ancêtres. Or, la menace grandit. Au point de faire appel à un groupe de combattants, une élite sacrifiée aux nécessités politiques qu'il faut réunir de nouveau. Sous les ordres du capitaine La Fargue, "Les lames du Cardinal" se reforment pour faire face à une ennemi sans doute plus redoutable que tous ceux qu'ils avaient jusqu'alors affrontés.
   
   Comment définir la chose... Du Dumas sauce dragons? Un tantinet réducteur, mais c'est bien de cela qu'il s'agit: un roman d'aventure trépidant, un feuilleton mêlé à une fantasy plutôt enthousiasmante où dragons et magie se mêlent. Il est vrai que j'avais déjà fort apprécié du même sieur Pevel "Les enchantements d'Ambremer". Là, j'ai adoré. D'abord parce que le contexte historique n'est jamais au grand jamais dénaturé. Pierre Pevel s'est solidement documenté, et recrée un Paris du début du 17e siècle plus vrai que nature. On voit les rues populeuses, on sent l'atmosphère d'une capitale déjà effervescente, et on suit avec plaisir les lames des bas-fonds aux sphères les plus hautes de la société française, du quotidien à l'événement de cour le plus exceptionnel. C'est toute une époque qu'il fait revivre avec talent et sans jamais avoir l'air de donner une leçon d'histoire. Car l'important, c'est l'aventure, et en ce qui la concerne, le lecteur est servi. Espionnage, duels, combats homériques, fuite éperdues, complots, il y en a pour tout les goûts, l'histoire prenant le temps de se développer sur trois tomes et se complexifiant petit à petit autour de dragons dont les relations sont, comme dans le monde humain, régies par des enjeux de pouvoir et des luttes intestines ou ouvertes. S'y ajoutent les sœurs de Saint Georges, ordre religieux usant de la magie et combattant les dragons, les dracs, et d'autres trouvailles comme les dragonnets.
   
   J'avoue ne pas avoir boudé mon plaisir, et l'avoir d'autant moins boudé qu'entre Marciac le gascon séducteur, Saint-Luc le sang-mêlé, La Fargue, Agnès l'amazone et son fidèle Ballardieu, Almadès le taciturne, Laincourt le mystérieux et Leprat le mousquetaire, les relations sont hautes en couleur et que, ce qui ne gâche rien, loin de là, on croise de loin en loin M de Treville, d'Artagnan et Athos. Il est d'ailleurs plutôt amusant de voir de l'extérieur la rivalité entre gardes du cardinal et mousquetaires et de découvrir un peu mieux les fameuses casaques rouges.
   
   Chaque personnage, s'il n'a rien de révolutionnaire, tient son rôle de bout en bout et s'avère au bout du compte plus complexe qu'à première vue, chacun portant le poids d'un passé parfois trouble sans être dénué d'un humour toujours bienvenu entre deux aventures et quelques rebondissements. Dommage que quelques questions les concernant restent sans réponse, j'aurais vraiment aimé en apprendre un peu plus sur certains d'entre eux!
   
   Seul bémol, la tendance de Pierre Pevel aux répétitions qui peuvent se faire, par moment, un peu agaçantes. Mais j'ai eu, il est vrai, la chance de ne pas devoir attendre entre deux tomes. Encore qu'au bout d'un petit millier de pages, on finit par intégrer le fait que l'atmosphère de Paris ne sent guère la rose et que la boue y est légèrement corrosive.
   
   Bref, c'est un excellent roman d'aventure qui réussi le pari de mêler histoire et fantasy sur un mode feuilletonnesque des plus réjouissant tout en rendant un bel hommage à l'univers de Dumas. Bravo M. Pevel!
   
   
   Il y a 3 tomes:
   Les lames du cardinal
   L'alchimiste des ombres
   Le dragon des arcanes

critique par Chiffonnette




* * *