Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les morts à leur place - Journal d'un tournage de Gregor Von Rezzori

Gregor Von Rezzori
  Sur la falaise
  Mémoires d'un antisémite
  Les morts à leur place - Journal d'un tournage

Gregor Von Rezzori est né en 1914 dans une province de l’Empire austro-hongrois qui devait être rattachée 4 ans plus tard à la Roumanie, puis à l’Union Soviétique après la guerre suivante.
Après des Etudes en Europe, il devint écrivain et journaliste, connut le succès et vécut dans de nombreuses capitales d’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis.
C’est l’Italie qu’il choisit finalement pour s’y installer et il y mourut en 1997.

Les morts à leur place - Journal d'un tournage - Gregor Von Rezzori

Couchés les morts !
Note :

   Quatrième de couverture
   
   "L'histoire du film est simple: au début du XXe siècle en Amérique centrale, deux jeunes chanteuses d'une troupe de music-hall ambulante s'éprennent du même homme, un guerillero. ... Lire la suite
   Par amour, elles épousent sa cause et après la mort du jeune homme, poursuivent la mission qu'il avait entamée jusqu'au triomphe de la révolution. On se souvient de la rencontre explosive des deux chanteuses incarnées par Brigitte Bardot et Jeanne Moreau, alors au sommet de leur gloire. Ce que le public ignore en revanche, c'est l'envers du décor. Gregor von Rezzori, grand écrivain et ami de Louis Malle, a participé au film en tant qu'acteur.
   Il en a profité pour tenir un journal de bord, resté inédit en France. Avec malice et finesse, il dresse un portrait intime de Bardot et Jeanne Moreau. Il raconte les rivalités, les histoires d'amour, les petites mesquineries ou la solidarité de l'équipe, les prouesses des cascadeurs, ou encore le Mexique et ses habitants. Un document précieux, bourré d'anecdotes piquantes, pour les amoureux de Bardot, de Jeanne Moreau, et du cinéma en général."
   
   

   "Les morts à leur place.Journal d'un tournage" écrit il y a 44 ans est un témoignage fort intéressant sur le cinéma. "Viva Maria" ne m'avait pas laissé un grand souvenir. Rezzori dont peu de gens connaissent le talent, sorte d'apatride voyageur alternativement branché et has been, a une plume assez vitriolée pour évoquer les deux stars et plus encore Louis Malle. Plus ou moins acteur par hasard sur "Viva Maria" Gregor von Rezzori nous raconte les coulisses mais pas du tout comme un diariste des people (quel mot!).Non,il met dans son éphéméride toute la finesse d'écriture que lui savent ses rares lecteurs. Peu importe Bardot, peu importe Moreau, ce qui m'a ravi c'est le regard de Rezzori sur le Mexique des années soixante, cet étonnant pays où règne le culte de la mort comme nulle part ailleurs, entre le grand voisin du Nord et le grand baroque de l'Amérique Latine."Les morts à leur place" c'est l'injonction du metteur en scène aux figurants. Pas forcément très à la sienne au cinéma Gregor von Rezzori a su mettre dans ces articles très sixties une ironie très intemporelle, beaucoup d'humour et plus encore bien de la lucidité sur lui-même, Européen errant et légataire de tout un siècle d'histoire austro-roumano-hungaro-germano-etc.

critique par Eeguab




* * *