Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Y comme: Le pavillon des hommes de Fumi Yoshinaga

Fumi Yoshinaga
  Y comme: Le pavillon des hommes

Y comme: Le pavillon des hommes - Fumi Yoshinaga

Une excellente surprise
Note :

   Manga
   

   Japon, Ère Edo. Une mystérieuse épidémie se répand de village en village, touchant uniquement les hommes, et notamment les plus jeunes d’entre eux. La population masculine décline alors de façon alarmante comme peau de chagrin. On ne trouve aucun remède à cette maladie terrible baptisée «La variole du Tengu». Ainsi les garçons sont élevés avec beaucoup de soin et les femmes se chargent de la totalité des travaux quotidiens. Peu à peu la population masculine est réduite au quart de la population féminine. Devant le peu d’hommes, il devient impossible à une femme pauvre d’avoir un mari. Les plus riches vont dans les quartiers de plaisir pour acheter un homme pouvant leur donner un enfant. Seules les femmes issues de la classe des guerriers ou de très riches familles peuvent trouver un mari. Le shogun est désormais devenu une femme, le pouvoir ayant changé de place, et est à la tête d’un pavillon des hommes rassemblant les plus beaux spécimens masculins et interdit aux femmes.
   
   Mizuno, bel homme, séducteur, intègre ce pavillon pour éviter un mariage avec un bon parti que sa mère voulait lui imposer, et cause ainsi un chagrin immense à son amour d’enfance. Il découvre qu’une hiérarchie complexe compose ce pavillon et que les hommes y sont répartis en différentes catégories. Mais Mizuno, entré dans la classe la plus basse, va réussir à grimper rapidement les échelons. Remarqué rapidement par le nouveau shogun, il se fait aussi beaucoup d’ennemis. Mais cette femme, contrairement aux précédentes, veut modifier les lois du pavillon… Trouvant que trop d’hommes le composent…
   
   Une excellente surprise que ce manga qui se passe au 17ème siècle, et nous propose un scénario original. De par l’intrigue qui se situe dans une époque passée, le mangaka pose le décor d’un récit sortant de l’ordinaire, sur un scénario faisant la part belle à l’uchronie. L’occasion d’intrigues et de rebondissements dans ce pavillon dont nous suivons le quotidien avec beaucoup de plaisir. Je n’ai lu que les deux premiers tomes mais je suis déjà sous le charme de ce titre que les adolescents vont sans nul doute plébisciter.

critique par Éléonore W.




* * *