Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'Eté de Trapellune de Ruth Rendell

Ruth Rendell
  Plumes de sang
  L'analphabète
  Simisola
  Tu accoucheras dans la douleur
  Le Jeune homme et la mort
  L'Eté de Trapellune
  Etrange créature
  Danger de mort
  Sage comme une image
  Deux doigts de mensonge
  Et l’eau devint sang
  Bon voisinage

Ruth Barbara Rendell est un auteur britannique de romans policiers née en 1930.
Elle a également publié sous le pseudonyme de Barbara Vine.
Elle est décédée en 2015.

L'Eté de Trapellune - Ruth Rendell

Erreur de jeunesse
Note :

   Depuis le «Jeune homme et la mort» il y a quelques mois, je relis Rendell avec plaisir quand le roman n'excède pas 250 pages en français.
   Au-delà, il y a un délayage parfois pénible... qui m'avait fait trouver pesant "le Journal D'Asta" et "la Maison de la mort".
   Rien de tel dans "l'Eté de Trapellune", roman de mœurs et psychologique intelligent, et thriller vigoureusement mené.
   
    L'Eté de Trapellune (Mot français fabriqué je suppose pour faire une anagramme de Nulle part) fait référence à un lieu tenu secret ainsi qu'à l'été 1976, célèbre pour ses températures exceptionnellement clémentes dès le printemps. A Nunes petit village du Suffolk, règne la canicule. C'est par un jour de juin riant qu'Adam, 19 ans, étudiant en linguistique, découvre le manoir de son grand-oncle et ses dix hectares de terrain boisés avec lac, verger, prairies... Le vieil homme, à présent décédé, l'a rendu seul héritier, pour se moquer de son père qui lui léchait les bottes depuis des lustres, en vue d'obtenir ce legs.
   Adam s'installe dans ses murs avec son ami Rufus étudiant en médecine. Bientôt d'autres jeunes gens viennent se joindre à eux, l'une veut fonder une communauté, d'autres y squattent sans but réel, des couples se forment, des conflits éclatent de personnes,de classe sociale et d'ethnies. Ces vacances vont tourner au drame...
   
   Dix ans plus tard, les nouveaux propriétaires de Wyni Hall, qui veulent enterrer leur chien dans le cimetière d'animaux de la propriété, y trouvent des ossements humains. Une enquête policière commence.
   
    Les souvenirs affluent chez  Adam, Rufus et Shiva qui, chacun de leur côté, ont survécu tant bien que mal au fatal été...
   
   En alternant les points de vue de ces trois personnages dont l'existence est envahie de plus en plus par le passé et qui mêlent leurs voix en un crescendo affolant.

critique par Jehanne




* * *