Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Petite bombe noire de Christopher Brookmyre

Christopher Brookmyre
  Petite bombe noire
  Les canards en plastique attaquent

Christopher Brookmyre est né en 1968 à Glasgow. Après des études de littérature anglaise, il devient journaliste à Édimbourg, Londres, puis Los Angeles.
(Source: Éditeur)

Petite bombe noire - Christopher Brookmyre

Le roi de la manipulation jubilatoire
Note :

   Présentation de l'éditeur:
   
    Simon Darcourt est un terroriste qui se fait passer pour mort. Alors qu'il s'habitue à sa nouvelle vie de reclus, il est reconnu par un ancien camarade de lycée, Raymond Ash. Ce dernier se jette dans une enquête terrifiante aux côtés d'une irrésistible jeune inspectrice de police à Glasgow qui porte le doux nom d'Angélique de Xavia.
   

   
   Une nouvelle couv' (plutôt moche), mais un texte jubilatoire! Une réédition pour ceux qui veulent découvrir l'univers déjanté de Brookmyre avec son premier roman, "Petite bombe noire".
   
   Son auteur, Christopher Brookmyre, possède un humour vachard, un style vigoureux ("plus serré qu'un cul de dromadaire pendant une tempête de sable") et ses héros roulent souvent à une vitesse "diana-cide" . Ses intrigues sont pleines de rebondissements et se déroulent dans une région pas du tout glamour, l'Écosse, qu'il connaît comme sa poche et qu'il nous rend attachante avec ses supporters de foot azimutés et ses alcools variés.
   
   Mais surtout Brookmyre, comme les "méchants" de ses livres, est un grand spécialiste de la manipulation jubilatoire. On se laisse mener en bateau avec bonheur aux côtés de l'inspectrice Angélique de Xavia qui, petite, femme et noire , cumule tout ce qui peut déplaire à ses collègues. A défaut de collectionner les amants (elle déplore qu'ils soient moins nombreux que ceux qu'elle a refroidis), elle accumule les ceintures noires dans divers sports de combat mais n'en reste pas moins une femme qu'il faut traiter avec délicatesse même si, comme dit un de ses collègues admiratifs,elle a des couilles.
   
   Brookmyre pulvérise avec panache tous les poncifs du genre policier (la prise d'otages dans "Petit bréviaire du braqueur" (indisponible actuellement) est un régal) et nous gratifie au passage d'une analyse politico-économique de la pipe (pas celle de Saint Claude, l'autre) ou d'une diatribe contre les Pauves Enculés de Banlieusards...
   
   A ne louper sous aucun prétexte!

critique par Cathulu




* * *