Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'homme à l'envers de Fred Vargas

Fred Vargas
  Petit traité de toutes vérités
  Sous les vents de Neptune
  L'homme aux cercles bleus
  Debout les morts
  Un peu plus loin sur la droite
  Coule la Seine
  Pars vite et reviens tard
  Sans feu ni lieu
  Dans les bois éternels
  Un lieu incertain
  V comme: comme: Les quatre fleuves
  L'homme à l'envers
  Salut et liberté
  L'armée furieuse
  La vérité sur Cesare Battisti
  Ceux qui vont mourir te saluent
  Temps glaciaires
  Quand sort la recluse

Fred Vargas est le nom de plume de Frédérique Audoin-Rouzeau, romancière française de romans policiers et archéozoologue, née à Paris en 1957.

L'homme à l'envers - Fred Vargas

Le garou est un loup pour l'homme
Note :

   Réintroduire le loup dans le massif du Mercantour, ça semblait être une bonne idée. Mais pour les bergers de Saint-Victor, petit village paisible perdu au milieu des montagnes, c'est encore une fausse bonne idée de ces crétins d'écologistes parisiens qui ne connaissent rien à la vie de la campagne. Peut-être, mais quand on commence à retrouver des brebis égorgées dans les bergeries, la révolte gronde. Puis, c'est le corps d'une éleveuse du coin qui est découvert, mutilée de la même façon que ses pauvres brebis. Alors la révolte tourne à la psychose. On se lance sur la piste d'un loup-garou. Carrément. Sur les indications de feu l'éleveuse, les recherches se concentrent sur un employé des abattoirs, un type louche dépourvu de poils, et comme chacun sait, c'est un des signes distinctifs des garous, qui les ont en-dedans, les poils (d'où le titre, tout se tient chez Fred Vargas). Un petit groupe de villageois se met en route, décidés à retrouver le loup-garou: il y a Soliman, le fils adoptif de l'éleveuse décédée, et ses légendes africaines qui lui collent à la peau (la faute aux origines, y paraît), le Veilleux, un berger pas causeur, mais qui voit bien plus loin que le bout de son nez , Camille, la fille qui conduit la bétaillère, plombière et musicienne, qui lit le Catalogue de l'Outillage professionnel pour se détendre. Et avec eux, de temps à autre, Adamsberg, le commissaire, ancien amant de Camille, et Lawrence, le Canadien spécialiste des grizzlis, venu étudier les loups du Mercantour, et qui "s'incruste" en France pour les beaux yeux de la Camille, même s'il persiste à trouver les Français "cradingues"... Une folle équipe lancée sur une folle équipée, et un roman difficile à résumer!
   
   
   Bon polar, très désagréable au premier abord, mais une fois les soixante premières pages passées, on se prend au jeu. L'intrigue est déroutante, mais on attend longtemps (un peu trop, peut-être) l'arrivée d'Adamsberg. Les dialogues sont bien ficelés, mais on regrette l'humour répétitif qui s'y fait sentir, et surtout, le fait que chaque personnage soit caractérisé par des tics de langage qui, s'ils sont amusants sur deux pages, énervent au bout de trois cents (particulièrement la façon de parler de Lawrence, insupportable!).
   
    A part ça, le roman est plutôt bien construit, le suspense monte progressivement, jusqu'au twist final qu'on attendait depuis un bon moment (parce que poursuivre un boucher invisible pendant trois cents pages, c'est lassant). On aurait pu également se dispenser de la réflexion sur le couple, avec une Camille magnétique, déchirée entre Adamsberg et Lawrence. Mais bon, dans l'ensemble, un polar sympathique, qui ne révolutionne pas le genre, mais qui occupe bien une soirée ou un voyage en train.
   
   
   Grand prix du roman noir de Cognac 2000, Prix mystère de la critique 2000.
   
   
   La série des Adamsberg dans l'ordre :

   
   L'homme aux cercles bleus, 1990
   L'homme à l'envers, 1999
   Les quatre fleuves, 2000
   Pars vite et reviens tard, 2001
   Coule la Seine, 2002
   Sous les vents de Neptune, 2004
   Dans les bois éternels, 2006
   Un lieu incertain, 2008
   L'armée furieuse, 2011

critique par Elizabeth Bennet




* * *