Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Tous mes vœux de Anne Weber

Anne Weber
  Tous mes vœux

Tous mes vœux - Anne Weber

Acidulé
Note :

   "C'est pas bientôt fini, ces intimités terriblement gênantes qui ne regardent personne et intéressent tout le monde?"
   
   "Tous mes vœux", un titre d'actualité et une couverture acidulée qui donne le ton, voilà qui fait envie... Et puis, un début un peu chaotique où l'on se demande si la narration proprement dite va commencer un jour, avec une auteure qui met en scène ses hésitations et brouille les codes du roman, brouille les frontières entre réel et imaginaire. Qui voudrait qu'une héroïne de papier, Léa, endosse l'histoire qui lui est arrivée à elle, prenant ainsi à son compte les côtés les moins glorieux de cette love story. Finalement, "le chevalier" et "la princesse" seront choisis pour désigner les héros et vogue la galère pour ce qui sera donné comme un conte de fées à durée de vie très limitée, "ce conte de fées fêlé" avec un coup de théâtre final des plus inattendus, y compris pour celle dont le métier est d'écrire...
   
   Finalement après un début quelque peu déroutant, on se prend vite au jeu de cette histoire qui regimbe, de ce personnage jeté à la poubelle qui donne parfois son avis et de cette narratrice/auteure qui ne se donne pas le beau rôle: "Enfin, il y a le fait de trottiner à travers ces pages dans la peau de l'agneau qu'on sacrifie: cette pauvre femme, il lui est donc arrivé telle chose horrible, puis telle autre, puis encore celle-ci. Autant donner le numéro de son compte en banque et inciter le lecteur compatissant à faire un don pour venir en aide à l'auteur malmené. Bref, la vie ne vous rend pas la tâche très facile, ni quand il s'agit de la vivre, ni quand il s'agit de la raconter."
   
   Une histoire d'autant plus savoureuse qu'elle se termine par une vengeance que vous tenez entre les mains et dont on se demande si elle sera glissée ou non dans la boîte à lettres d'un certain château...Tous mes vœux, "cher" chevalier!
   
   143 pages acidulées.

critique par Cathulu




* * *