Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Brève histoire des fesses de Jean-Luc Hennig

Jean-Luc Hennig
  Brève histoire des fesses

Brève histoire des fesses - Jean-Luc Hennig

Fesses, popotin, tralala, tutu, croupion et compagnie
Note :

   "Douce , discrète" chez Bonnard, "grassouillette" chez Renoir, "grimaceuses" chez Rubens, de la plus haute antiquité, à laquelle elle remonte bien évidemment, à nos jours, Jean-Luc Hennig l'a traquée sans relâche. Qui donc? La fesse, bien sûr!
   
   Dans l'art, la science, la corrida, le sport, l'histoire, le faits-divers, il la repère partout et nous la livre dans tous ses états.
   
   Son style alerte et savoureux nous donne le sourire et nous dégustons, chapitre après chapitre cette "Brève histoire des fesses" que Zulma (vierge folle!) a eu l'excellente idée de rééditer.
   
   Juste un extrait qui vous donnera envie, j'en suis sûre de regarder d'un autre œil, les joueurs de rugby: "La fesse du rugby, c'est la fesse qui a de la carrure, la fesse-baraque, la fesse bourrique, c'est la fesse de la mêlée. Spécialement la fesse des troisièmes lignes, puisque ce sont celles que l'on voit le mieux. Qu'est-ce qu'une mêlée, sinon une cohorte de culs emboîtés qui forment une sorte de tortue de deux tonnes, de rosace infernale ou de roi des rats des culs? Gigantesque monstre fessier incohérent et vivant , qui se déplace brusquement, par à-coups, pour finalement exploser dans l'atmosphère et se reconstituer ainsi trente-cinq fois par match."
   
   Quant à ceux qui voudraient pousser la dévoration jusqu'à la frénésie, ne ratez surtout pas (mais loin de tout repas, afin d'éviter la nausée) les confidences du cannibale japonais, qui avait boulotté une étudiante néerlandaise,et qui précise dans son autobiographie que "les fesses avaient fondu dans sa bouche comme du thon cru."
   
   Bref, tant d'érudition et de diversité, le tout sous une plume aussi imagée font de cette "Brève histoire des fesses" un indispensable à toujours avoir sous la main pour y piocher en cas de disette!

critique par Cathulu




* * *