Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les démons du comte de Philippe Huet

Philippe Huet
  Les démons du comte
  L'inconnue d´Antoine
  Le jour le plus fou
  Les rescapés du jour J
  Bunker

* Vous trouverez une interview dans la rubrique "Rencontres" .

Les démons du comte - Philippe Huet

Monsieur le Comte est servi.
Note :

   J´ai beaucoup aimé ce roman policier de facture classique et fort bien écrit.
   L´histoire se présente ainsi : Dès les premières pages, Monsieur le Comte de Bazincourt voit s´éteindre en sa personne ce beau nom historique pour avoir reçu un coup de fusil dans le ventre alors qu´il faisait quelques pas dans son jardin.
   Nous sommes en hiver dans le pays de Caux que l´auteur connaît fort bien et où les classes sociales vues par l´ancien régime se marient plus ou moins heureusement avec notre vision actuelle de la société. L´enquête ne tardera bien évidemment pas à révéler que Monsieur le Comte avait de drôles de manières et que les candidats potentiels à son exécution sont suffisamment nombreux pour que le choix devienne difficile. Ladite enquête étant menée par certes par les services locaux officiels, la Police Criminelle et les RG, qui se verront avec surprise et déplaisir adjoindre les limiers de la DST. ; mais également par le héros récurrent de Philippe Huet : Gus Masurier, journaliste fort bien implanté dans la région et capable d´obtenir des renseignements là où la police ne rencontre que visages fermés et « témoins » qui ne sont au courant de rien.
   J´ai été séduite par la qualité du style de P. Huet qui fait de ce polar un roman très agréable à lire, par la connaissance du milieu havrais comme de celui du journalisme, qui lui donne un cachet d´authenticité et par la personnalité du héros qui, sans être un pur idéaliste au dessus de toute contingence, n´en est pas moins un honnête homme, chose que l´on n´est pas sans y avoir consenti certains sacrifices. J´ai bien apprécié aussi une fin non pas d´une extraordinaire originalité, mais au moins sans manichéisme et très humaine. Cette humanité voire humanisme est d´ailleurs à mon avis la grande qualité de cette vision du monde véhiculée par Masurier tout au long de son petit cheminement sur cette voie semée d´embûches.
   C´était mon premier contact avec les aventures de Gustave Masurier, mais ce ne sera très certainement pas le dernier.

critique par Sibylline




* * *