Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Blaguàpart de Don Lorenjy

Don Lorenjy
  Blaguàpart

Blaguàpart - Don Lorenjy

Tout sauf blague à part
Note :

   Quatrième de couverture
   "Top, c'est parti. Je suis un recueil de seize nouvelles où la réalité est mise à mal, où le futur comme le passé se prennent quelques séries de baffes monumentales. Je voyage dans l'espace sous forme de cube, sous forme de navette déglinguée, j'ai des potes commandos des frontières de l'infini, d'autres qui ont le tentacule facile. J'aime les enfants, j'aime pas les hôpitaux, j'entends des voix, je chante le Canto-pilote électrique. Quand j'ai créé le monde j'étais un concept, quand je l'ai vu disparaitre j'avais des cors aux pieds. Je suis ... Je suis ...
   - Blaguàparts, de Don Lorenjy !
   - Bravo, vous gagnez une trottinette."

    
   Là, comme je me suis marrée, j'ai embarqué le recueil. Avant de me rendre compte qu'entre lui et moi les choses partaient décidément très bien. Au sommaire, Suzanne on line. Et le souvenir d'avoir eu mal aux abdos qui remonte soudainement à la surface.
   
   Il va sans dire que la quatrième de couverture intégralement recopiée (nan ce n'est pas de la paresse, c'est du partage, admirez ma gentillesse et ma bienveillance non mais) qui figure ci-dessus donne le ton du recueil.
   
   C'est drôle, très drôle. Et en même temps cynique, ironique, décapant, caustique, vous êtes autorisés à ajouter les synonymes que vous voulez.
   
   Don Lorenjy a l'art et la manière de croquer les travers humains avec un humour qui fait mouche: société de consommation, égoïsme forcené, tendance à entuber le voisin ou à tirer avant de discuter, manipulation tout y passe. Mes amis, l'avenir risque fort de ne pas être rose, mais ce n'est pas une raison pour ne pas en rire.
   
   Il y a des petits bijoux, comme la fameuse Suzanne dont le dialogue avec Dieu n'est pas piqué des hannetons. Ou Organum aussi joli que drôle. On y apprend des choses sur les bourgeons et le big bang, on réfléchit sur l'information et la fin du monde. On fait connaissance d'aliens pas franchement désintéressés et d'une réalité ma foi assez lovecraftienne.
   
   Et puis on suit 5 snipers de l'espace dans une ambiance très Starship Troopers en plus rigolo. Dans le genre jeu de massacre réjouissant, c'est un grand moment: en fait de héros aux sourires éclatants de blancheur, on se retrouve avec des bonshommes bedonnants, pervers, pas franchement malins et ultra violents qu'on adore détester. Et imaginer atterrir.
   
   Bref, il y a à boire et à manger dans ce recueil aussi hilarant qu'intelligent. Vivement les prochaines nouvelles du sieur Lorenjy!

critique par Chiffonnette




* * *