Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dans la tourbe de Claude Amoz

Claude Amoz
  Le caveau
  Dans la tourbe

Dans la tourbe - Claude Amoz

La tourbe conserve ce qu'on lui confie
Note :

   Cinq vieillards quittent l'hospice pour une balade dans une région marécageuse aux Roches Sourdes. Il s'y trouve deux champs de tourbe avec des sphaignes «la terre est noire gorgée d'eau, une boue pâteuse qui colle aux souliers».Les sphaignes sont des mousses «qui .rendent l'eau des tourbières si pauvre et acide, incapables d'accueillir la vie... quelques arbres chétifs, de la bruyère, de la vase et du ciel.»
   
   Cinq vieillards: Francis, grand amateur de chocolat, autrefois camionneur pour un patron qui l'exploitait éhontément; Elie, ancien musicien alcoolique, divorcé; Mlle Cayeux, une dame qui parle tout le temps pour se rassurer; Marcelle,"prolétaire", et une infirme muette en fauteuil roulant. Les accompagnateurs, deux religieuses, une irlandaise voulant entrer dans les ordres, et Christophe, 40 ans, qui a vécu là autrefois et recherche Yolande une femme qui a compté pour lui.
   
   Pour les accueillir, Marc, responsable du musée régional, lequel renferme entre autres une statue de femme nue datant de la Préhistoire. Des faits tragiques ont eu lieu: la mère de Christophe était hébergée aux Roches Sourdes pendant la guerre et ses parents livraient des juifs à la Gestapo. Yolande a eu Marc pour compagnon mais elle est partie... Christophe et Marc vont s'affronter. A peine arrivé, l'un des vieillards en balade tombe sur le cadavre d'une femme...
   
   Un roman policier animé par une dizaine de personnes meurtries, mal à l'aise, la recherche éperdue d'un meurtrier: Christophe et Marc s'accusent mutuellement...
   
   Vous allez apprécier le style singulier pour un roman policier, le présent de narration qui fait surgir le passé les descriptions sobres et belles...
   
   Claude Amoz a publié plusieurs romans («Le Caveau» est son œuvre la plus célèbre) et un recueil de nouvelles "Racines amères".

critique par Jehanne




* * *