Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Voleurs de sucre de Eric Dupont

Eric Dupont
  Voleurs de sucre

Voleurs de sucre - Eric Dupont

Conte pour les grands
Note :

    Résumé
   "Fable gourmande et hédoniste, Voleurs de sucre est un éloge du glucose et de ses dérivés. Eric, un Gaspésien de 3 ans, raconte l'évolution de sa dépendance au sucre et la collusion des êtres qui ne vivent que pour le plaisir. Baigné dans la douce lumière de l'enfance, le narrateur raconte comment il arrive à se procurer son doux poison. Le récit se veut un pied-de-nez aux forces policières, aux autorités médicales, aux légumes bouillis et autres contrariétés."

   
   
   Commentaire

   Une très belle découverte! J'ai vraiment beaucoup aimé ce conte raconté par un enfant de 4 ans - qui nous offre sa vision toute personnelle de son petit univers, sur son plateau, à Amqui. Cet enfant a des pensées d'enfant mais un langage d'adulte et des références d'adulte aussi. En effet, un peu étonnant d'entendre parler de Freud, de Nixon par la bouche de cet enfant savant, qui tient aussi de longues conversations avec une Vérité noyée bien particulière. J'ai d'ailleurs bien apprécié ces références tout au long du roman.
   
   Ce livre, bâti à partir de souvenirs d'enfance, nous raconte comment le petit Éric voit tout le monde qui l'entoure à partir de son référent principal: le sucre! Tout y est, pour lui, de près ou de loin relié! J'ai souri tout le long du roman à ses manigances et à ses drôles d'idées, sa vénération du sucre, sa haine des légumes et des docteurs. Cette petite escapade dans ce monde enfantin, avec ce qu'il comporte d'égocentrisme et d'interprétations, m'a particulièrement plu. La scène avec la valise m'a beaucoup touchée aussi... J'ai vraiment, vraiment aimé le prologue, qui éveille tout de suite notre curiosité.
   
   Cet auteur est une belle découverte pour moi et je lirai son deuxième roman, "La logeuse", avec plaisir. Sauf qu'en raison de mes résolutions, j'ai dit que je mettrais la pédale douce côté librairies pour quelques temps (bon, j'ai un peu cédé cet après-midi... mais ça ne compte pas vraiment... circonstances atténuantes!)... La vie est bien difficile, parfois, pour une LCA*!!!
   
   
   * Lectrice Compulsive Anonyme

critique par Karine




* * *