Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La prime de Janet Evanovitch

Janet Evanovitch
  Septième ciel
  Flambant neuf
  La prime

La prime - Janet Evanovitch

One for the money
Note :

    Résumé
   "Bienvenue à Trenton, New Jersey, ville natale de tous les Average Joes et de Stéphanie Plum, qui a une méga attitude... et de méga problèmes d'argent (depuis la perte de son emploi comme acheteuse de lingerie dans un grand magasin). Stéphanie a besoin d'argent - vite - mais les temps sont durs et bientôt, elle est forcée de se tourner vers le derniers recours des gens vraiment désespérés: sa famille...
   Stéphanie sera donc engagée par son cousin qui tient une agence de cautionnement... comme chasseuse de prime, rien de moins! Et sa première cible est nul autre que Joe Morelli. Le même Morelli qui a eu une très jolie vue de sa petite culotte et qui a par la suite eu l'occasion d'aller voir à l'intérieur derrière un comptoir à éclairs au chocolats."

   
   
   Commentaire

   Cette série m'a été chaudement recommandée par plusieurs bloggueuses, que je ne nommerai pas car ça ferait toute la page! Je dois être la dernière à me plonger dans cette série! Mon premier commentaire... c'est carrément tordant, ce truc! J’ai failli passer pour une complète cinglée dans un café parce que riais toute seule!!! Même ma mère doute de ma santé mentale et mon père m'a demandé de ne plus lire ces livres chez lui parce que "je riais tout le temps toute seule et que ça lui tapait sur les nerfs". Probablement qu'il pensait que je riais à ses dépends (un de nos sports favoris et ma mère et à moi... en stéréo la plupart du temps!)!!! Grandma Mazur est teeeeellement drôle! Et Stéphanie menottée à sa douche! My god, c'est tellement exagéré que c'en est vraiment drôle!
   
   Parce que bon, ce n'est pas vraiment pour l'intrigue policière que j'ai aimé ça (en fait, dès la première apparition du vrai méchant, je l'avais tout de suite "spotté"... mais je ne crois pas que ce soit vraiment ce qu'on recherche dans ce livre!). C'est les gaffes de Stéphanie, ses pensées loufoques (bon, ok... quand j'en ai lu des bouts à "certaines personnes" de mon entourage, j'ai eu droit à "tu m'as pas déjà fait cette réflexion-là, ya un bout de temps?"... Euh... non... (dit en rougissant et en changeant vite vite de sujet!) et surtout, surtout, le duo Ranger et Morelli!!! On peut les louer, vous pensez??? C'est que j'arrive pas à choisir! Même si on veut très peu Ranger dans ce livre, j'ai adoré les scènes où il se trouve!
   
   En gros, l'auteure exploite tous les clichés possibles de la fille-fille qui essaie de faire un job pour laquelle elle n'a aucun talent préalable ni formation, jusqu'au au mec-très-hot-dur-au-coeur-tendre qui fait le bonheur de toutes les amateures de romans Harlequins!!! Bref, la réelle non-midinette que je suis a vraiment apprécié ce moment de lecture et se plonge dès maintenant dans le tome 2 ... idéalement sans témoins!!! Faudrait pas créer de nouvelles anecdotes gênantes!!! Bref, une belle petite lecture légère pour le temps des fêtes!
   
   Note: Un copain qui a voulu le lire après m'avoir vue rire comme une folle - et qui, soit dit en passant, me mentionne que ça devrait être réservé aux filles... pfffffff... du grand n'importe quoi!!! - m'a fait le commentaire suivant: "Je vois pas pourquoi tu trouves ça si drôle, elle est juste un peu plus folle que toi". Après réflexion, il a ajouté... "et encore... c'est qu'on ne t'a jamais mis de fusil dans les mains"!!! Je n'ai vraiment aucune idée de ce qui peut l'amener à dire une chose pareille!!! Non mais!!! Humpf!
    ↓

critique par Karine




* * *



Au nom de la loi
Note :

   Depuis plusieurs semaines, voire quelques mois, sévit un étrange phénomène parmi les LCA: Stéphanie Plum, une chasseuse de prime très très étonnante! A force de lire des billets élogieux à son sujet, je n'ai pu que craquer lorsque j'ai découvert que ma médiathèque possédait "La prime", je me suis jetée dessus telle la vérole sur le bas clergé breton et.....je l'ai dévoré!
   
   On peut le dire, Janet Evanovich a créé un personnage de roman policier très amusant: le héros est une femme, Stéphanie Plum, moderne, trentenaire, vivant avec son temps, très proche de ses parents, dotée d'une famille qui se révèle parfois un peu envahissante.
   "La prime", premier opus de la série, plante le décor et le personnage: Stéphanie est au chômage depuis quelques temps, ne possède plus un radis en poche bien qu'elle ait vendu une partie de ses meubles, et surtout n'a plus rien dans son frigo! Sans compter que sa voiture vient d'être saisie par la banque et qu'elle ne peut plus faire face à l'indigence qui se profile.
   
   Une solution s'impose, après bien des atermoiements: postuler chez le cousin Vinnie pour remplacer un de ses chasseurs de prime hospitalisé! Stéphanie peut décrocher le jack pot (10 000 dollars) si elle réussit à mettre la main sur Joe Morelli, flic accusé de meurtre et en cavale. Joe Morelli et Stéphanie sont de vieilles connaissances: au lycée, le beau Joe l'a séduite et s'en est suivi une série de plaisanteries qui la mettent toujours en rage!
   
   Dès que Stéphanie décide de partir aux trousses de Joe, une ribambelle d'aventures, de poursuites, de coups, de suées, de peurs, de cavalcades et autres péripéties se déroule sous les yeux du lecteur... lecture jubilatoire au plus haut point! En effet, non seulement notre héroïne a un humour dévastateur et une rare virtuosité à vivre des situations incroyables mais encore elle possède un animal domestique pour le moins original... Rex, un hamster!!!
   
   Ce roman trépidant, enlevé, amusant et hilarant est difficile à résumer sans en déflorer la quintessence joyeuse... une seule chose reste à faire: entrer se divertir dans le monde jubilatoire de Stéphanie Plum!

critique par Chatperlipopette




* * *