Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le jeu des perles de verre de Hermann Hesse

Hermann Hesse
  Siddhartha
  Le Loup des Steppes
  Narcisse et Goldmund
  Le jeu des perles de verre
  Une bibliothèque idéale
  François d'Assise
  L’Ornière
  La Bibliothèque Universelle
  Magie du livre

Hermann Hesse est né en Allemagne en 1877 dans une famille de missionnaires protestants contre laquelle il se rebella très tôt.
Pendant la majeure partie de sa vie professionnelle, il travailla dans une librairie et parallèlement commença à être publié à partir de 1898 (poèmes puis prose). Sa déficience visuelle lui permit de ne pas être soldat alors que son pays traversait deux guerres mondiales. Il manifestait d'ailleurs son mépris des querelles nationalistes.

Bien qu'inégalement reconnu par ses pairs et handicapé par une carrière littéraire mise en veilleuse par les guerres, il a obtenu le prix Goethe, le prix Bauernfeld en 1905 et surtout, le Prix Nobel de littérature en 1946.

Il est décédé en Suisse en 1962.

J-P de Tonnac s'est attaché à ses pas dans "Les Promenades d'Hermann Hesse"

Le jeu des perles de verre - Hermann Hesse

Presque de la SF
Note :

   Et si, un jour, on arrivait à combiner la science, l'esthétique, la littérature et la musique? Si l'on pouvait créer une nouvelle alchimie à partir d'un verset de la Bible, d'une phrase de Beethoven, d'une loi astronomique ou physique, pour en déduire de nouvelles notions qui elles-mêmes pourraient servir à élaborer d'autres opérations intellectuelles? Cet art extraordinaire, c'est le jeu des perles de verre, jeu dont vous attendrez vainement une explication, ou tout du moins une définition, pendant près de 700 pages. Mais l'intérêt n'est pas dans le jeu lui-même, il réside dans le héros du roman, Joseph Valet, un jeune homme qui apprend peu à peu à manier cet étrange jeu, à se familiariser avec de nouvelles sciences, de nouveaux arts, au gré de ses rencontres et de ses formations, jusqu'à l'ascension suprême, jusqu'au poste de Magister Ludi, maître du jeu... Et après? ...
   
   
   A la fois récit d'anticipation, roman d'éducation, utopie pessimiste, ce roman est l'une des constructions littéraires les plus abouties et les plus savantes de tout le XXe siècle. Le style est magnifique, parfois un peu trop lyrique, mais la fin à elle seule justifie la lecture entière du roman. L'intrigue, qui semble relativement classique, se complexifie à partir de la moitié du livre, et de toute façon la construction de l'œuvre est tellement spectaculaire qu'elle mérite le détour. Ce roman rappellera à certains Siddharta, du même auteur, mais cette fois Hermann Hesse lie formation culturelle et spirituelle dans cette utopie du Jeu des perles de verre. On ne s'ennuie pas un instant, même si certains pourraient le trouver un peu long. En tout cas, pour ma part, j'ai adoré!

critique par Elizabeth Bennet




* * *