Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Origines de Amin Maalouf

Amin Maalouf
  Les Echelles du Levant
  Origines
  Le premier siècle après Béatrice
  Samarcande
  Le rocher de Tanios
  Léon l'Africain
  Le périple de Baldassare
  Les Croisades vues par les Arabes
  Les jardins de lumière
  Les Identités meurtrières
  Les désorientés

AUTEUR DU MOIS DE SEPTEMBRE 2005

Né au Liban en 1949, Amin Maalouf fit des études d'économie et de sociologie. Il fut ensuite journaliste et grand reporter. Il s'exila en France à partir de 1975.


Il écrit dans un français extrèmement classique, utilisant une langue de conteur qui charme ses lecteurs et les entraine partout où il veut les mener (assez souvent dans le bassin méditerranéen, assez souvent dans le passé).

Il a été élu à l'Académie française en 2011.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Origines - Amin Maalouf

Pas un roman
Note :

   Ce livre n'est pas un roman.
   
   C'est un récit réel. Amin Maalouf y retrace la vie de sa famille depuis ses arrière-grands-pères. Nous y retrouvons (ou découvrons) aussi l'histoire du Liban et de la façon dont on y a vécu depuis environ un siècle et demi.
   
   Dès la courte introduction, qu'il a rédigée lui-même, j'ai été sous le charme, quand il a expliqué pourquoi il lui aurait été impossible d'intituler ce livre « Racines » : « Ce mot n'est pas de mon vocabulaire ». Chez lui, on n'est pas fixé à un lieu. Et ce sont bien des vies de nomades, au moins potentiels, que nous découvrons tout au long de ces pages. Et des pages, il y en a. Pas moins de 486 ! J'avoue qu'il y a eu des moments où je me lassais un peu. Je me disais « Que m'importe au fond son oncle, son grand-père? » Mais, avant de l'avoir terminé, je n'ai pas pu me résoudre non plus à abandonner ce livre, que je lisais par ailleurs sans peine.
   
   Cela tient en grande partie au talent d'Amin Maalouf, qui sait toujours garder son lecteur attaché au fil de ses récits. Et cela tient aussi au fait que dans cette saga, qui au fond n'aurait pas dû me concerner, je découvrais des éléments qui me permettait de mieux comprendre des choses que j'avais lues dans tel ou tel roman et de constater les modifications, les variations, qui y avaient été apportées. Je retrouvais là les éléments du réel qui avaient inspiré des scènes, des personnages ou des décors.
   
   C'est à ce titre que ce livre est un document qui mérite l'intérêt des amateurs de l'?uvre de Maalouf. Ceci dit, plusieurs fois, j'ai pensé en le lisant « C'est un travail, une recherche, qu'il a fait pour lui. Pourquoi l'a-t-il publié ? » Vous me direz que je viens de donner la réponse ? Je trouve que non. Car, s'il est intéressant pour nous de découvrir les événements déclencheurs de certaines inspirations, quel est l'intérêt pour lui de nous les présenter ? Il n'y en a aucun, je pense. Il a donc vraiment voulu nous raconter l'histoire de sa famille. C'était son but, nous l'avons détourné ; en tout cas, moi, je l'ai fait.

critique par Sibylline




* * *