Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les nombreuses vies de Harry Potter de André-François Ruaud

André-François Ruaud
  Les nombreuses vies de Harry Potter

Les nombreuses vies de Harry Potter - André-François Ruaud

Encyclopédique!
Note :

   "En replaçant la magie au centre du récit réel, en réaffirmant haut et fort que l'on peut (que l'on doit) réenchanter ce dernier, Rowling entérine ce que nombre d'écrivains avant elle -Roald Dahl, Susan Cooper, Jill Murphy, Jane Yolen, Neil Gaiman, Terry Pratchett et tant dautres - avaient déjà démontré: la fantasy peut aussi aborder le réel."
   A partir de là, j'étais fichue! Accrochée, menée par le bout du nez avec un immense plaisir. Particularité de ce documentaire pas tout à fait comme les autres, parler, comme s'ils existaient, des jeunes sorciers et autres magiciens qui peuplent les romans de fantasy pour la jeunesse. A commencer par Harry Potter, après tout le sujet premier de cette biographie.
   
   Mais reprenons les choses dans l'ordre. Autrefois, le monde était empli de magie et de créatures mystérieuses dont il ne reste plus aujourd'hui de trace que dans les légendes, les contes et le folklore, la mythologie qui fascinent encore petits et grands. Pourtant, la magie n'a jamais quitté notre univers. Sous le vernis de la normalité, se cachent bien des choses: écoles de magie, mondes étranges, balais et potions, baguettes magiques, fantômes, maisons plus grandes qu'elle ne le paraissent... Tel est le point de vue adopté par André-François Ruaud dans ce beau documentaire qui explore la fantasy jeunesse -et adulte par moment- en utilisant la vie de Harry Potter et de certains des héros qui peuplent les pages de romans qui ont enchanté des générations de lecteurs. Mêlant avec habileté réflexions sur les légendes et mythologies, sur la littérature pour la jeunesse et imagination débridée, Ruaud donne corps à un monde magique où tout se mêle et s'entrecroise. J'ai été assez époustouflée par sa chronologie du monde magique qui parvient à faire coïncider les événements qui se déroulent dans des romans aussi différents que la saga Harry Potter, le Monde de Narnia, les comics de Neil Gaiman ou les romans de Terry Pratchett. Le tout fourmille de mille références qui donnent envie de se précipiter séance tenante chez le libraire le plus proche pour se procurer ces petits bijoux de la littérature anglo-saxonne comme "The dark is rising", de faire un tour du côté des travaux de Favre -Saada, de croiser la route de Johnny Maxwell...
   
   Cet article, le plus long, est un petit bonheur. Il est complété par plusieurs autres articles. Un article qui détonne un peu sur la tradition des romans scolaires anglais à travers la série Bennett, un autre sur les symboles dans Harry Potter, qui n'apporte rien de très neuf mais qui n'en est pas moins passionnant. Et puis il y a ce travail sur les rivaux de Harry Potter, ces autres apprentis magiciens et sur la figure de l'orphelin dans les récits merveilleux et la littérature jeunesse. Le tout donne envie de lire et d'explorer. Seul regret, le choix des oeuvres laisse la part belle à la littérature anglo-saxonne, oubliant un peu le foisonnement de la fantasy en France et ailleurs. Loin de moi l'idée de reprocher à monsieur Ruaud ses choix ceci dit, c'est le parti pris de l'ouvrage et il est fort intéressant! Mais il est vrai que ceux qui s'attendent à un "vrai" documentaire sur Harry Potter risquent fort d'être déçus par cette approche un peu fourre-tout (de la fantasy à la littérature scolaire en passant par les écoles de magies et la symbolique du bois dans la tradition celte) et joyeusement éclectique. On peut trouver que c'est parfois un peu tiré par les cheveux, un brin longuet, mais le tout passe comme une lettre à la poste et laisse la tête pleine d'idées et de questions. Ne reste plus qu'à approfondir un peu en chinant deci delà!
   
   Par contre, gros bémol pour les coquilles qui émaillent le texte et qui portent préjudice à ce qui pourrait être sinon un très bel ouvrage à la couverture splendide et aux multiples illustrations. Dommage! Mais cela ne doit pas faire passer à côté de cet essai qui est une assez jolie réussite!

critique par Chiffonnette




* * *