Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Emmeline - Croisilles de Alfred de Musset

Alfred de Musset
  Emmeline - Croisilles
  Lorenzaccio
  Le chandelier
  On ne badine pas avec l'amour

Alfred de Musset est un poète et dramaturge français né en 1810 et décédé en 1857.

Emmeline - Croisilles - Alfred de Musset

Première rencontre
Note :

    Résumé
    «Emmeline, jeune femme de caractère, a épousé le compte de Marsan contre la volonté de son père. Après quelques années de bonheur tiède, son regard croise celui d'un très charmant poète... Balzac qualifia cette nouvelle de "chef d'oeuvre de la littérature moderne" lors de sa parution.»

   
   Commentaire
   C'est avec ces deux nouvelles - parce qu'en fait, ce petit livre comprend "Emmeline", qui donne son titre au livre mais aussi "Croisilles", qui raconte l'histoire d'un jeune homme du même nom - que j'ai rencontré pour la première fois Alfred de Musset. Pour tout vous dire, j'ai acheté le livre au départ pour la couverture, où l'on peut voir la partition de deux valses de Chopin que j'aime beaucoup. Quoi? Vous ne croyez pas que c'est un signe, vous? Moi, si!
   
   En fait, c'était un bon signe car j'ai beaucoup aimé ces nouvelles galantes. C'est définitivement le mot qui convient le mieux pour les décrire! Des histoires d'amour particulières, dans le "monde", des héros un peu hors norme pour l'époque. Un joli moment de lecture!
   
   Dans "Emmeline", nous faisons la connaissance d'une jeune fille insouciante et impulsive, passionnée des arts, qui devient une dame du monde. Mariée à un homme lui ayant sauvé la vie - acte hautement romanesque à ses yeux - elle fait la connaissance, dans son salon de Gilbert, avec qui elle partage beaucoup d'intérêts. C'est de leur histoire qu'il s'agit.
   
   Dans "Croisilles", il s'agit d'un jeune homme exalté qui décide de tout faire pour conquérir une demoiselle hors de son cercle social, qu’il a connue en allant livrer des bijoux chez elle. Je l'ai trouvée très amusante.
   
   On y parle d'amours, certes, mais d'amours nés étrangement, d'un coup de tête, d'une illusion, d'un élan. J'ai bien aimé l'écriture de Musset qui se prête très bien au style des nouvelles. C'est élégant, d'un autre temps. Une bonne surprise, en fait! Je relirai Musset avec plaisir!
   
   Et est-ce que ça parle de musique? Presque pas, en fait! Emmeline a avec moi un point commun: celui de fréquemment tout laisser "en plan" pour aller jouer au piano une mélodie qui lui trotte dans la tête (semblerait-il que ça peut parfois être un peu énervant... si peu!!!). Il y a également dans la nouvelle un très beau (mais court) passage où elle dit beaucoup par les notes de son piano mais c'est à peu près tout.

critique par Karine




* * *