Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le coup passa si près que le félidé fit un écart de Louise Rennison

Louise Rennison
  Le coup passa si près que le félidé fit un écart
  Ados: Le journal intime de Georgia Nicolson T1 Mon nez, mon chat, l'amour et moi
  Ados: Georgia Nicolson-T2- Le bonheur est au bout de l'élastique

Le coup passa si près que le félidé fit un écart - Louise Rennison

Pour faire monter la jauge à joyeuseté
Note :

   "On est ni plus ni moins qu'à l'hôtel des coeurs brisés et je suis logée à la suite Lacrymale"
   
   
   "Nom d'un crabier chinois à ventilation intégrée! J'ai le battant qui fait des huit."
On la comprend Georgia: ces vacances s'annoncent pour le moins mouvementées. Jugez-en: son amoureux le sublimo Massimo est parti au pays, Au-pays-de-la-mozarella-et-tomates-à-là et les parents de notre héroïne refusent de lui octroyer les 500 misérables livres qui lui permettraient de rejoindre El sublimo! Il est vrai que Muti et Vati sont plutôt à couteaux tirés... Pour parachever le tout, Angus le chat terreur des facteurs, le chat qui chasse l'automobile plus hardiment que la souris, vient de se faire écraser! On comprend que Georgia en ait "le cervelet qui dépose l'arrêt de travail" !
   
   Ayant lu au fur et à mesure de leur sortie les sept premiers tomes de l'hilarante série des Georgia Nicolson, il m'a cependant fallu un petit temps de réadaptation au sabir si particulier de la bougresse. Mais ensuite quel bonheur! Mêlant petits mots de français, d'allemand et d'italien disséminés de-ci de-là, néologismes qui fleurent bon leur Ségolénitude, mots anciens ,argot, expressions toutes faites mais revisitées à la sauce synonymes, images perso particulièrement percutantes, jurons utilisant au sens propre des noms d'oiseaux, cette créativité est tout simplement réjouissante! Saluons au passage le talent de la traductrice, Catherine Gibert, qui sait garder le nord face à cette déferlante purement Georgiesque!
   
   Retrouver les personnages a été aussi un vrai plaisir et mon petit coeur a palpité plus fort quand je me suis inquiétée du sort de mon chat de roman préféré...
   Bref, un vrai bonheur de lecture et comme Georgia, grâce à ce livre je peux dire: "J'ai la jauge à joyeuseté qui remonte sensiblement."
   
   254 pages top marrades.

critique par Cathulu




* * *