Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'anneau du pêcheur de Selma Lagerlöf

Selma Lagerlöf
  L'Anneau maudit
  Le Cocher
  La légende de Gösta Berling
  L'anneau du pêcheur
  Le livre de Noël
  Les écus de messire Arne
  Le merveilleux voyage de Nils Holgerson
  Le banni

Selma Ottilia Lovisa Lagerlöf est une écrivaine suédoise, née en 1858 et décédée en 1940.
Le prix Nobel de littérature lui fut attribué en 1909, faisant d'elle la première femme à recevoir cette distinction.

L'anneau du pêcheur - Selma Lagerlöf

Clochers sous la neige
Note :

    Je termine avec ce recueil de 16 contes, encore une très belle découverte! J'ai beaucoup aimé l'écriture de Selma Lagerlof, sa façon de mêler légendes, fantômes et paysans norvégiens. L'écriture coule toute seule et l'attachement aux racines est présent dans la plupart des contes.
   
   Je suis bien contente de l'avoir lu à cette période de l'année, encore toute investie de l'esprit de Noël. En effet, il y a un aspect très religieux, empreint d'une foi à toute épreuve, dans chacune des nouvelles et pour moi, qui n'ai pas été élevée à l'ombre du clocher (pris au sens figuré... parce qu'au sens propre, ce n'est pas loin de la vérité!) et qui n'ai jamais été bercée de prières, je crois qu'il fallait un moment propice pour véritablement apprécier ces contes. J'y ai retrouvé l'atmosphère de mes contes de petite fille, qui se terminaient invariablement par une morale, un bon conseil mais, contrairement à certains livres dont l'aspect moralisateur m'exaspère, ça n'a pas du tout été le cas ici, dans la plupart des nouvelles du moins. J'ai été surprise au départ par ce ton mais j'ai vite glissé dans une autre époque où St Marc se battait contre les démons des tornades et où Dieu faisait tomber la neige. J'ai aimé ce mélange de mysticisme, de magie et de croyances. L'atmosphère de l'époque est présente à chaque page; on s'y croirait, dans ces modestes demeures!
   
   J'ai particulièrement aimé "Paix sur la terre", qui relate une soirée de Noël où les habitants assistent à des confessions adressées à un chat, "La cravache" où on raconte l'histoire d'une vieille dame qui n'a de mémoire que pour une vieille cravache offerte par son amour d'adolescence, "L'anneau du Pêcheur", conte illustrant Venise au coeur d'une tornade ainsi que "L'antique Kungahälla" et "La reine des bois", qui racontent la légende de la cité médiévale norvégienne de Kungahälla.
   
    Les nouvelles que j'ai le moins appréciées sont celles qui se déroulent en Palestine et dont Jésus est le personnage principal. J'ai vraiment moins accroché à celles-ci et comme l'une d'entre elles est la première du recueil, j'avoue que j'ai eu un peu peur!!!
   
   Bref, je compte certainement relire d'autres contes de cette auteure dont j'ai apprécié la plume. Je compte bien dénicher "Le livre de Noël" pour lire à Noël l'an prochain!!!

critique par Karine




* * *