Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Maximilien Heller de Henry Cauvain

Henry Cauvain
  Maximilien Heller

Maximilien Heller - Henry Cauvain

Intérêt documentaire
Note :

   Maximilien Heller, un nom que vous connaissez peut-être… ou peut-être pas. C’est que, s’il jouit d’une certaine renommée d’estime, notre héros n’est toutefois jamais parvenu à une vraie célébrité. Il n’est pourtant pas mauvais de savoir de qui il s’agit.
   
   On l’a appelé «le chaînon manquant» et non, ce n’est pas un grand singe, car si chaînon manquant il y a, cela se passerait dans le monde des grands détectives et il s’agirait du maillon entre le Chevalier Dupin (Double assassinat de la rue Morgue) d’Alan Poe et le Sherlock de Conan Doyle.
   
   En 1871, Henry Cauvain a publié ce petit roman policier qui mettait en scène un détective au caractère particulier, jugez-en, vous me direz si cela vous rappelle quelqu’un: solitaire, renfermé, très misanthrope, misogyne (et donc jamais amoureux), replié reclus dans sa chambre, fier de son cerveau et de ses capacités intellectuelles, ne dédaignant pas quelques prises opiacées, capable pour suivre une piste de se déguiser et de prendre quelques risques physiques.
   
   Eh non, ce n’est pas de Sherlock que je vous parle, mais bien de Maximilien, son aîné de 16 ans (débuts de Sherlock: 6 janvier 1887 dans "A study in scarlet" -Une étude en rouge) et avouez encore que si l’on retire les 2 derniers qualificatifs, on peut même étendre le cousinage à Hercule Poirot. C’est que depuis Poe, le modèle était posé d’un certain type d’enquêteur appelé à une longue existence. C’est aussi que l’époque en venait à un formidable enthousiasme pour la réflexion humaine et toutes les merveilleuses découvertes qu’elle pouvait mettre à notre portée. Tout était dans le cerveau de nos grands hommes. Chacun dans leur branche, à peu près rien ne pouvait leur résister. Aucune énigme ne les vaincrait, qu’elle soit scientifique ou policière! C’est portés par cette vague que nous vinrent nos grands détectives.
   
   En ce qui concerne Holmes, tout de même, on est un peu gêné car on ne peut pas s’empêcher de se demander s’il n’a pas franchi les limites du plagiat car figurez-vous par exemple que les aventures de Maximilien nous sont racontées par celui qui devient son meilleur ami et qui se trouve être médecin. Figurez vous encore qu’en plus de toutes les particularités de caractère non négligeables que j’ai énumérées plus haut, son meilleur ennemi est une sorte de génie du mal…
   
   Alors certes, Conan Doyle a su donner à Sherlock une épaisseur et une brillance inégalée (Maximilien a tendance à être limite pleurnichard) et son écriture est meilleure que celle de Cauvain, mais tout de même, il m’étonnerait bien qu’il n’ait pas lu (pour ne pas dire plus) son prédécesseur avant de se lancer et j’ai même une autre idée que je vous confie sans plus tarder: Doyle est fameux pour n’avoir jamais pu aimer vraiment son héros, au point de s’être livré à une tentative de meurtre contre lui. Je me demande si cela n’est pas dû à la gêne qu’il pouvait ressentir à ne pas en être tout à fait le père. D’une part, il pouvait craindre à tout moment qu’on lui mette Heller sous le nez et d’autre part, il devait penser qu’il méritait un succès égal pour des œuvres qui auraient plus intégralement été siennes.
   
   Ceci dit, je suis loin d’être suffisamment documentée pour pouvoir soutenir savamment cette thèse qui restera donc pour moi une hypothèse.
   
   C'est vrai que tout cela a un peu vieilli mais je vous conseille quand même la lecture de ce polar d’anthologie qui fera du bien à votre culture générale et que l’on trouve maintenant pour pas cher vu qu’il est tombé dans le domaine public.
   
   Enfin non, une rapide vérification sur le Net m’apprend qu’on le trouve facilement certes, mais pas vraiment pour pas cher… ou alors en ebook libre mais on se retrouve avec des feuilles au lieu d’un vrai livre. A vous de voir.

critique par Sibylline




* * *