Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Petits larcins culinaires de Claude Deloffre

Claude Deloffre
  Petits larcins culinaires

Petits larcins culinaires - Claude Deloffre

Balade dans ma bibliothèque idéale
Note :

   Comment combiner gourmandise et amour des livres...
   
   Attention ce livre est dangereux! Non seulement il va vous donner envie de vous précipiter dans votre cuisine mais en plus il vous fera faire un détour par votre librairie préférée!
   
   En effet, Claude Deloffre, en grande collectionneuse de livres de cuisine qu'elle est nous présente ses "petits larcins culinaires", comprendre ses recettes préférées, piochées dans un éventail d'auteurs très large allant de Jacky, le copain de Dorothée, à Pierre Hermé le célèbre pâtissier, le tout additionné de son petit plus perso.
   
   J'y ai découvert, entre autres, qu'il existait un très chic "Mon chien fait recettes", d'où Claude Deloffre a extrait des coquillettes au foie gras, recette qu'elle a servie lors de son mariage! J'y ai retrouvé aussi un livre que j'avais feuilleté il y a bien longtemps: "La cuisine est un jeu d'enfants" de Michel Oliver, premier recueil de cuisine pour bien des gens, Claude Deloffre nous assure d'ailleurs utiliser toujours certaines des techniques qui y sont présentées!
   
   Ce livre est aussi un joyeux melting-pot de recettes glanées autour du monde, de gourmandises venues de l'enfance (ah les tartines aux fraises!) ou témoignant des préférences acidulées de l'auteure qui n'envisage pas une journée sans citron.
   
   D'habitude, le seul plaisir des livres de cuisine réside dans leur iconographie, ici elle est d'ailleurs très réussie, mais le texte reste bêtement utilitaire. Dans "Petits larcins culinaires" on sent vraiment la personnalité de l'auteure qui nous livre anecdotes et astuces, en toute amitié et l'on n'a qu'une envie: commencer, si ce n'est déjà fait, une collection de livres... de cuisine!

critique par Cathulu




* * *