Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les aventures de Sir Launcelot Greaves de Tobias Smollett

Tobias Smollett
  Les aventures de Sir Launcelot Greaves

Les aventures de Sir Launcelot Greaves - Tobias Smollett

Un Don Quichotte British
Note :

   L'écrivain écossais Tobias Smollett (1721-1771) qui traduisit en anglais Don Quichotte s'est fortement inspiré de Cervantès pour créer le personnage central et l'argument des "Aventures de Sir Launcelot Greaves". Comme son illustre modèle, le héros de ce roman, bien qu'il soit jeune et non atteint de sénilité, revêt une armure et part sur les chemins afin de vivre en chevalier errant redresseur de torts. Pris d'une douce folie passagère occasionnée par ses amours contrariées pour la belle Aurelia, le jeune homme, rompant avec le mode de vie qui fut le sien jusqu'alors, se lance à coeur perdu dans son fantasme anachronique de défenseur de la veuve et de l'orphelin. Accompagné d'un écuyer couard et rustaud, il parcourt la campagne anglaise où il vivra maintes aventures cocasses et rencontrera de nombreux personnages qui ne le sont pas moins.
   
   Ce roman, même s'il n'a pas la prétention d'égaler son modèle espagnol, est pour le lecteur l'opportunité de découvrir un instantané de la société rurale anglaise du XVIIIè siècle, au moment où commence à s'affirmer, comme un peu partout en Europe, la bourgeoisie, classe moyenne qui tend à se libérer des principes aristocratiques qui jusqu'alors régissaient les arts et la société. C'est aussi, et surtout, pour notre plus grand plaisir, l'occasion d'apprécier le talent de Smollett qui, à l'instar du peintre Hogarth (dont il était contemporain) nous dépeint des personnages truculents comme celui du Capitaine Crowe qui ne s'exprime que dans un curieux dialecte emprunté au jargon de la Marine, ou Thomas Clarke, jeune avoué utilisant à tout propos des termes inspirés du langage juridique.
   
   Ce roman picaresque en forme de conte moral, librement inspiré de Don Quichotte , n'est pas non plus sans rappeler, pour le portrait qu'il fait de la société de son époque, les oeuvres de Fielding et de Sterne. Les aventures tragi-comiques de Sir Launcelot, empêtré dans sa quête éperdue de l'amour de sa belle font de ce petit livre plein de fraîcheur un excellent divertissement.

critique par Le Bibliomane




* * *