Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les machos expliqués à mon frère de Clémentine Autain

Clémentine Autain
  Les machos expliqués à mon frère

Les machos expliqués à mon frère - Clémentine Autain

"Féminisme", un mot qui dérange?
Note :

   Présentation de l’éditeur: "Machos, sexisme, combats féministes... expliqués, non sans humour, par une figure de proue du féminisme d'aujourd'hui. Qu'est-ce qu'un macho? Qu'est-ce qu'un comportement sexiste? Comment et pourquoi les femmes ont-elles mené la lutte contre l'oppression et fait valoir leurs droits? Quelles formes ce combat prend-il de nos jours? C'est avec son frère que Clémentine Autain a choisi de dialoguer afin d'expliquer aux jeunes générations le sens de l'action des militantes féministes d'hier et d'aujourd'hui."
   
   Sans langue de bois, de manière vivante et imagée, c'est tout un pan de l'histoire des femmes qui revit dans "Les machos expliqués à mon frère".
   
   Honte à moi qui croyait connaître les grandes dates des avancées féminines: j'avais totalement zappé l'importance de la loi sur le viol: " Avant cette loi de 1980, le viol n'était pas reconnu comme un crime. Pour une raison simple: il n'y avait pas de définition du viol. Du coup, dans l'écrasante majorité des cas, les viols n'étaient pas jugés aux Assises mais requalifiés en délits de coups et blessures ou d'outrages à la pudeur, et jugés dans les tribunaux correctionnels. Les peines étaient donc ridicules au regard de la gravité des faits." cela paraît impensable...
   
   Non être féministe n'est pas dépassé. Tout n'est pas acquis comme nous aimerions le croire et Clémentine Autain nous rappelle au passage que certes l'avortement est légal en France mais que les centres qui le pratiquent sont de moins en moins nombreux...
   
   Elle fait aussi le bilan -souvent mitigé- des différentes lois qui sont censées défendre l'égalité de salaire entre hommes et femmes ou favoriser la place de ces dernières en politique, remarquant que"tout cela avance au rythme de l'escargot, c'est navrant."
   
   Dans ce dialogue avec son frère, l'auteure se montre à la fois claire et précise, sans jamais jargonner, et on ne peut qu'espérer qu'ils seront nombreux et nombreuses à lire cet ouvrage plein d'énergie.
   
   100 pages nécessaires.

critique par Cathulu




* * *