Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les enfants du néant de Olivier Descosse

Olivier Descosse
  Les enfants du néant

Les enfants du néant - Olivier Descosse

Déjà écrit 100 fois
Note :

    «Les enfants du néant» est un thriller, genre littéraire qui, je l'avoue, ne fait pas partie de mes priorités d'achat lorsque je franchis la porte d'une librairie. Mais j'ai joué le jeu et me suis lancé dans la lecture de cet ouvrage.
   J'y ai bien évidemment trouvé les ingrédients habituels à ce style de littérature: le flic mal dans sa peau, la concurrence acharnée à laquelle se livrent les différents services de police, les meurtres atroces avec mutilations et pour couronner le tout, l'ombre du serial-killer, ce moderne croquemitaine pour adultes devenu incontournable depuis le succès en librairie et au cinéma du «Silence des agneaux de Thomas Harris.
   
   Le personnage principal des "Enfants du néant" est donc un flic. Il s'appelle François Marchand et s'est reconverti dans la police après une carrière de psychanalyste qui s'est brutalement achevée à la suite d'un terrible drame personnel.
   Son activité consiste à "profiler" les tueurs et les forcenés qui mettent en danger la vie d'autrui. Il va d'ailleurs avoir fort à faire pour élucider une série de crimes particulièrement atroces survenus en un laps de temps très court dans différentes régions de France. Le seul point commun de tous ces meurtres, ce sont les victimes, toutes adolescentes.
   François Marchand va donc devoir plonger au cœur de l'univers d'une génération dont il ne fait plus partie depuis bien longtemps (il a dépasse la quarantaine) et tenter de comprendre les codes et les motivations de ces jeunes qui vivent entre monde réel et virtuel, grands consommateurs d'images, de musiques et de vidéos piochées sur le web.
   Ce monde déroutant des adolescents d'aujourd'hui, il va devoir l'explorer afin de découvrir qui est à l'origine de ces meurtres épouvantables.
   
   Ambiance glauque à souhait, descriptions des meurtres et des mutilations rapportées avec un luxe de détails qui fait frémir, ce roman, comme beaucoup d'autres du même genre, exploite notre fascination pour la violence et les atmosphères sordides. Construit comme un polar à l'américaine: phrases et chapitres courts, on ne peut que s'empresser d'en tourner les pages afin de découvrir qui est l'auteur de ces meurtres abominables.
   
   Bref, c'est efficace et sans temps mort, ça obéit aux codes du genre dans le simple but de nous faire frémir et ça marche! Cependant, j'avoue n'avoir pas été emballé par ce roman. Mon peu d'intérêt pour cette forme de littérature y est sans doute pour quelque chose.
   ↓

critique par Le Bibliomane




* * *



Manipulation de lecteurs
Note :

   Avant de vous parler de ce livre, je dois vous parler de Chloe Nolife. En effet, il y a quelques temps j'ai reçu un premier courrier électronique d'une jeune fille qui voulait quelques conseils afin de créer un Blog. Cela me paraissait une bonne initiative et dans cette optique, je lui ai conseillé quelques plate-formes telles que word press, Blogger, over-blog ...
   Je reçois alors un nouveau courrier électronique de cette même Chloé Nolife dont vous aurez remarqué le pseudonyme assez explicite. Dans ce second courrier électronique, voilà qu'elle commence à me parler de sa vie, de son petit frère et que la discussion commence à dévier de façon pas très clean à mon sens. Aussi, je ne réponds pas. Un autre courrier électronique suit alors dans lequel elle continue à me parler alors que je n'ai pas répondu au second courrier électronique. Je réponds alors que le mieux est qu'elle s'exprime directement sur son blog et que je n'ai pas le temps à lui consacrer.
   Suit alors un quatrième courrier électronique m'invitant à aller voir une vidéo posté sur You tube. Intrigué quand même, j'y vais et voilà que l'on m'annonce qu'il s'agit d'une opération marketing sur le dernier livre, un thriller d'Olivier Descosse "les enfants du néant".
   
   Tout cela pour vous dire qu'il faut maintenant être assez méfiant et que les frontières du Marketing reculent chaque fois un peu plus, s'investissant dans notre vie privée avec des messages et des engrenages qui s'ils ne sont pas contrôlés peuvent s'avérer extrêmement dangereux surtout pour une population jeune et sans réel repères...
   
   Pour ce qui est du thriller, "Les Enfants du Néant", à vrai dire j'ai dû le lire en un temps record et sans vouloir lui jeter la pierre, il m'a semblé être "trop linéaire". En effet, tout s'enchaîne et s'emboîte à la manière d'un empilement de situations et l'on a du mal à croire que cela ait jamais pu arriver ni que cela arrive jamais de cette manière. De plus, les personnages sont un peu trop transparents, évidents, leurs parcours et les possibles qui arrivent sont par la même trop évidents, il n'y a quasiment pas de surprises. Même le dénouement final ne surprend pas plus que ça. Aussi, bien que toutes les recettes soient là, condensées, cela ne m'a pas convaincu outre mesure...
   
   Enfin, je ne comprends pas pourquoi il est indiqué sur le quatrième de couverture qu'il s'agit d'un roman sur Internet et ses dérives potentielles. Il s'agit juste d'adolescents en souffrance qui cherche des échappatoires comme ils le peuvent...
   
   Rien d'exceptionnel sous le soleil...

critique par Herwann




* * *