Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'heure du loup de Robert McCammon

Robert McCammon
  Le chant de l'oiseau de nuit / 1 : le procès de la sorcière
  L'heure du loup

L'heure du loup - Robert McCammon

Et il a les yeux verts!
Note :

   Il est beau, il est grand, il est fort, il est sexy, il est loup-garou et espion. Et, ce qui ne gâte rien, il a les yeux verts.
   
   Avouez, vous êtes intrigués. Mais si, je vous ai vus!
   
   Michael Gallatin est espion pour le compte de l'Angleterre. Son atout majeur est classé secret défense. Car c'est le loup garou en lui qui lui permet de réussir les missions les plus périlleuses. Comme démêler les fils de cette mystérieuse opération nazie qui menace le débarquement allié.
   
   C'est du niveau des meilleurs romans d'espionnage de Jack Higgins, maître du genre auquel je vouais un culte du temps de mon inavouable adolescence. Cousu de fils blancs, certes, mais plutôt bien ficelé, haletant, mettant en scène un héros attachant et diablement sexy pris dans des aventures rocambolesques. Grande innovation par contre, le héros est un loup-garou et l'auteur entrecoupe le récit de sa mission par l'histoire de son enfance, de sa transformation et de sa vie dans une meute. C'est l'occasion d'un brin de réflexion sur l'humain, la violence, l'animalité. Rien de très original, mais ça donne une certaine profondeur au roman. J'ai bien aimé ces chapitres où l'on voit Michael s'adapter à la vie dans la meute, apprivoiser le loup en lui, ce qui donne lieu à quelques scènes assez cocasses et des drames suffisant pour tirer son mouchoir. Sans casser le rythme de l'histoire en elle-même, McCammon donne une dimension supplémentaire à son roman avec les interrogations existentielles de son héros: qu'est-ce qu'un homme loup aux yeux de Dieu, plus qu'un animal, moins qu'un homme, mieux que les deux? Michael Gallatin cherche désespérément une réponse à cette question.
   
   J'avoue, j'ai eu du mal à quitter le beau Michael quand il fallait aller travailler! C'est un excellent divertissement, plein de combats sanglants dans des trains (ça vous rappelle quelque chose?), de méchants atrocement méchants, de courageux résistants, de belles espionnes, de galipettes torrides, de tunnels humides et de ciels brumeux. On voyage d'un bout à l'autre de l'Europe sans coup férir!
   
    Le tout fait un sacré feuilleton difficile à lâcher. Je n'y ai pas vu beaucoup d'horreur, mais de l'action, de l'amour, de la sexytude, bref, tous les meilleurs ingrédients pour passer un bon moment!

critique par Chiffonnette




* * *