Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

G comme: Le chat de Geluck

Geluck
  G comme: Le chat
  La Bible selon le Chat

G comme: Le chat - Geluck

MIAOU !
Note :

   Bel exemple de justice divine, le meilleur du Chat sera pour ceux qui, n'ayant pas les moyens de se payer tous les albums, se seront rabattus sur ce Librio à 2?. Un florilège ! Et « florilège » est le mot juste, tant il y a de poésie chez ce chat qui nous regarde en face.
   
   Car il nous fixe, le bougre. Le chat s'adresse au lecteur. Faisant fi de toute convention BDistique, il se tourne vers nous et nous cause! Voilà autre chose !
   Et que nous dit-il ? De ces petites phrases sibyllines qui, à y bien réfléchir, sont toutes marquées d'une grande justesse.
   Le chat est un sage, et un philosophe. Si un aspect absurde de notre mode de pensée nous avait échappé, il nous le signale.
   Rien ne lui fait peur, ni le jeu de mots approximatif (« les huit scaroles »), ni l'image osée (« Un joueur d'échec, c'est comme la peinture, s'il n'est pas brillant, il est mat »), ni la pensée profonde (« Plus j'aurais l'air con et plus ce que je dirai aura l'air malin »), ni l'ultime pied de nez (« Si je devais me suicider, je me pendrais à un noyer »).
   Il nous aura tout fait. Je ne vais pas vous citer l'intégralité de l'ouvrage. Mais je le pourrais, notez bien. Pour l'exercice ci-dessus, j'avais tellement l'embarras du choix que, compte tenu des limites de la critique, je me suis imposé deux contraintes supplémentaires, que la citation soit brève et compréhensible sans image.
   
   Ce chat totalement imbu de sa personne nous assène ses certitudes avec un aplomb imperturbable (même quand il traîne au bistrot, j'ai le regret de le dire) et ses certitudes sont ou deviennent souvent les nôtres. Tout ce qu'il signale à notre attention est extrêmement bien vu. Il a l'?il, Le Chat. Et le bon. Et ce ne sont pas les souris qu'il guette, mais les absurdités de la vie. Et il ne les rate pas.
   
   Nietzsche vous déprime ? Kant vous fatigue ? Vous ne comprenez rien à Hegel ? Essayez Le Chat. Beaucoup plus de plaisir pour un même résultat.
   
   Bon, je parle du Chat... Evidemment, ce Penseur (P majuscule), c'est Geluck.
   
   
   
   
   
   

critique par Sibylline




* * *