Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

F comme: Le nid des marsupilamis de Franquin

Franquin
  F comme: Le nid des marsupilamis
  F comme: Z comme Zorglub (Spirou et Fantasio, tome 15 )

F comme: Le nid des marsupilamis - Franquin

Le plus mignon des marsupilamis
Note :

   Tome 12 des aventures de Spirou et Fantasio, ce «Nid» est entièrement consacré au Marsupilami, sa vie, sa famille, son oeuvre.
   
   Ce n'est pas le premier ouvrage de Franquin dans lequel il apparaît, loin de là, mais, poussé sans doute par le succès rencontré par sa créature imaginaire, l'auteur s'est livré ici à une étude «scientifique» du mode de vie de cet animal extraordinaire.
   
   Il nous raconte tout : son alimentation, ses amours, ses descendants (et les difficultés que tout parent rencontre ?) ses alliés et ses prédateurs (aucun)
   
   On sent bien, en lisant ça, qu'on est gaga, qu'on se laisse complètement man?uvrer par un sentimentalisme de pacotille, mais on y fonce quand même parce que - qu'est-ce que vous voulez qu'on vous dise ?- c'est bon et ça fait du bien.
   
   On se régale. Quand LA marsupilamie, longs cils battants, talons aiguilles et fleur à l'oreille, met à ses ordres en chantonnant LE marsupilami, être d'une force extraordinaire et dont rien ne peut avoir raison ; quand les bébés (les sages et le petit noir, terrible, que tout le monde préfère) manquent être croqués par la panthère, tout le monde s'inquiète, et quand Papa Marsu rétablit son ordre, tout le monde applaudit. Eh oui, c'est bête, mais on est restés gamins (encore heureux) et on se régale, on applaudit. C'est comme à Guignol, les mêmes ficelles, mais en plus joli. Le trait de Franquin, c'est quand même quelque chose, et le jaguar est génial.
   
   On referme l'album, un sourire attendri aux lèvres, on est contents, « Ah, ce Marsu?! »
   
   
   PS : L'album est complété par une courte aventure de Spirou et Fantasio «La foire aux gangsters» avec un passage rapide de Gaston en Guest Star.

critique par Sibylline




* * *



Trop mignon tout plein !
Note :

   Au risque de choquer les ardents bédéphiles, je dois avouer que je n'ai jamais été une lectrice assidue des aventures de Spirou... à une exception près: ce délicieux, craquant et (beaucoup trop) mignon "Nid des marsupilamis", que je lis, relis et rerelis avec délice depuis mon enfance au point que mon exemplaire tombe littéralement en morceaux, sa reliure démantibulée à force d'usure.
   
   Sibylline a tout très bien dit, et je ne peux que répéter après elle: c'est trop mignon, surtout cet affreux jojo turbulent et désobéissant de petit marsupilami noir! Et pour un peu, on aurait pitié de ce pauvre félin (au fait panthère ou jaguar?) qui malgré ses muscles, ses griffes et ses grandes dents, ne fait vraiment pas le poids face à l'astuce des petits marsupilamis, mais par contre fait souvent les frais de l'appétit vorace des piranhas...
   
   A croquer, savourer... et reprendre un morceau par pure gourmandise!
   
   
   

critique par Fée Carabine




* * *