Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le prédicateur de Camilla Läckberg

Camilla Läckberg
  La princesse des Glaces
  Le prédicateur
  Le tailleur de pierre
  L'oiseau de mauvais augure
  Cyanure

Camilla Läckberg Eriksson est une auteure suédoise de romans policiers, née en 1974.

Le prédicateur - Camilla Läckberg

Non, ce n'est pas Millenium...
Note :

   Présentation de l’éditeur :
   «Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans "La Princesse des glaces", on découvre le cadavre d'une femme.
   L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes. L'inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise: les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt.
   Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge.»

   
   
   Si la 4ème de couverture du premier opus ("La Princesse des glaces") nous présentait Erica Falck comme l'héroïne, ce volume précise que les romans de C. Läckberg mettent en scène Erica. Ah tout s'explique!! Eh oui, ce volume est centré sur l'enquête menée par celui qui est devenu son compagnon, l'inspecteur Patrik Hedström; de quoi nous réjouir, notamment par rapport à une approche plus réelle des scènes de crime et des éléments propres à l"investigation. Néanmoins Erica n'est pas absente de cette histoire et permet à l'auteur de nous accorder de petites bouffées d'air, loin de cette enquête vieille de 25 ans, qui renaît aujourd'hui, peuplée de querelles et rancunes, de personnages parfois plus âpres au gain qu'à pleurer leurs disparus.
   
   Grâce à ces minutes loin de l'enquête nous permettent quelques sourires devant ces pique-assiettes qui profitent du beau temps et d'une maison agréablement bien située pour se la couler douce (cela me rappelle certains squatteurs de la vie réelle) et de continuer à suivre la vie de la soeur d'Erika, femme battue et ne parvenant pas à échapper à la coupe de son mari.
   Mais le fond et la forme dans ce deuxième tome, me direz-vous?
   
   L'histoire est rédigée de manière plaisante, les enchaînements strictement polar et vie quotidienne se démarquent mais tout en se fondant bien.
   Quant à l'enquête elle-même, si elle est bien amenée, les réponses me sont apparues de manière évidente très rapidement; il me manquait un élément mais néanmoins toutes les autres explications étaient bien là sous mes yeux ou sous jacentes. Néanmoins, pas de déception.
   
   J'avoue que si j'ai apprécié cette lecture, je n'attends pas avec impatience la suite de ces traductions. Je les lirai, mais lorsque l'occasion se présentera.
   ↓

critique par Delphine




* * *



Plongée dans de sombres secrets familiaux
Note :

   Voici venu le temps de retrouver le tranquille petit port suédois de Fjällbacka, en pleine canicule estivale, pour une nouvelle enquête d’Erica Falcke et de Patrik Hedström. Quoique… Nos deux héros ont continué à filer le parfait (enfin, plus ou moins parfait) amour depuis leurs retrouvailles à l’époque de "La Princesse des glaces". Et Erica, enceinte jusqu’aux dents, se voit contrainte bien malgré elle de rester à la maison pour faire face à une véritable invasion de cousins et d’amis d’enfance – autant de pique-assiette patentés - pendant que Patrick mène, lui, véritablement les recherches.
   
   En l’occurrence, la découverte du corps sans vie d’une jeune femme horriblement torturée, puis au même endroit de deux squelettes dont la mort remonte au moins à une vingtaine d’années, lance Patrik dans une double enquête visant certes à élucider le crime d’aujourd’hui mais aussi à rouvrir les investigations concernant les disparitions survenues vingt-quatre ans auparavant, des investigations dont le principal suspect, Johannes Hult, s’était suicidé dans des circonstances étranges. Ramenée sous la lorgnette des enquêteurs par ces nouveaux développements, la famille Hult, et les relations troubles et souvent tendues que ses membres entretiennent les uns avec les autres, ne comptent d’ailleurs pas pour peu dans l’intérêt que l’on peut trouver à la lecture de ce deuxième opus de Camilla Läckberg. Ne lâchant ses sombres secrets qu’au compte-goutte, ce vrai nœud de vipères contribue à l’entretien d’un suspence imparable qui ne pourrait trouver de quoi s’alimenter dans les relations - désormais sans grande surprise pour le lecteur - d’Erica et de sa jeune sœur Anna.

critique par Fée Carabine




* * *