Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Shining de Stephen King

Stephen King
  Marche ou crève
  Anatomie de l’Horreur
  La Tour Sombre 1: Le Pistolero
  La Tour Sombre 2: Les trois cartes
  La Tour Sombre 3 :. Terres perdues
  La Tour Sombre 4: Magie et Cristal
  La Tour Sombre 5: Les loups de la Calla
  La Tour Sombre 6: Le chant de Susannah
  La Tour Sombre 7: La Tour Sombre
  Ecriture - Mémoires d'un métier
  Histoire de Lisey
  Cellulaire
  Shining
  Simetierre
  Juste avant le crépuscule
  Charlie
  Running man
  Salem
  Dolores Claiborne
  Docteur Sleep
  Le Singe - Le Chenal
  Colorado Kid

Stephen Edwin King est un écrivain américain de thrillers, romans d'horreur et fantastiques, né en 1947 dans le Maine. Il a aussi publié sous les noms de John Swithen (une fois) et plus souvent de Richard Bachman.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Shining - Stephen King

Oppressant
Note :

   L’Overlook Palace est un hôtel magnifique, il est perché sur une montagne de la chaîne des rocheuses aux Etats-Unis. Fermé les mois d’hiver, seul un gardien et sa famille y habitent pour l’entretenir, le froid et du blizzard menaçant souvent. L’endroit possède un passé trouble, une atmosphère inquiétante y règne. L’Overlook fut un théâtre pour des personnalités du show business et des personnalités politiques, mais aussi pour des gangsters de la mafia. Ainsi quelques meurtres et suicides y prirent place.
   
   Jack Torrance, sa femme Wendy, et Danny leur fils, occupent l’hôtel lors de l’un de ces très rigoureux et glacial hiver. Jack Torrance essaie de fuir son alcoolisme et un passé professionnel et familial violent. Il est comme en cure. Les envies d’alcools l’assaillent de tous côtés, il lui arrive de délirer au cours de ses errances dans cet énorme palais de chambres, de salons, et de bars désertés. Il reprend l’écriture et nourrit des projets au sujet du sale passé de l’hôtel. Jack descend petit à petit dans les méandres de la folie. Parfois une force diabolique sort de sa personne, il désire se venger de sa femme et de son fils qui le surveillent.
   
   Wendy souffre elle aussi, elle est très perturbée par la violence de son mari et inquiète au sujet de Danny et de ce don particulier qu’il développe: le Shining. Danny ressuscite les événements et les êtres. Il voit dans les pensées de ses parents. Il connaît leurs disputes il sait que plane sur le couple une menace de séparation. Danny n’est pas à son aise dans cet hôtel. Dans ses rêves les fantômes ensanglantés de l’hôtel ressurgissent. Il souffre de visions schizophréniques et aimerait sauver ses parents du cauchemar. La famille Torrance survit et passe des heures terrifiantes dans cet endroit qui peu à peu reprend le dessus sur leurs faibles espérances. Un effroyable destin attend tout ce petit monde. "Shining" révèle de succulents passages faisant surgir au fond de nous même nos propres peurs et angoisses.
    ↓

critique par Solera




* * *



Thriller efficace et sensible
Note :

   "Car, à bien y réfléchir, les malheurs qui l'avaient frappé (lui et les otages que le sort lui avait confiés) lui étaient tombés dessus comme un essaim de guêpes."
   
   Caractériel et alcoolique, Jack a brisé net la carrière universitaire qui s'ouvrait à lui. Pire, il a failli mettre fin à son mariage en se montrant violent envers son jeune fils, Danny. Sa dernière chance est d'accepter le poste de gardien et d'homme d'entretien d'un gigantesque hôtel, à cinquante kilomètres de toute habitation, en plein hiver. Là, en compagnie de sa famille, il espère reconquérir leur confiance et venir à bout de sa pièce de théâtre.
   
   Tout ceci resterait relativement classique si Danny n'était doté d'un don de prophétie et si l'hôtel ne recelait de noirs secrets...
   
   La tension monte vite dans ce lieu unique et clos où les manifestations de plus en plus menaçantes vont se succéder. Si King analyse avec une extrême précision les mécanismes de l'alcoolisme et si ses personnages sont denses et plein d'humanité, je suis restée plus dubitative quant à la progression des phénomènes étranges. J'ai rencontré en fait le même problème que dans d'autres œuvres que j'avais lues il y a longtemps: j'apprécie la sobriété de ces descriptions mais trouve que, en avançant dans le récit, cela tourne un peu au grand guignol et perd en crédibilité.
   
   Un grand roman cependant, efficace et sensible.
    ↓

critique par Cathulu




* * *



Sous tension
Note :

   Shining est le surnom attribué au jeune Danny, le fils de Jack et Wendy, un couple d’Américains dont les relations sont tendues.
   
   La particularité de Danny est de posséder un don de voyance.
   
   Ainsi, au centre des nombreuses disputes de ses parents, il sait comment les événements peuvent évoluer, ce qui ne l’empêche pas de subir les sévices d’un père violent.
   
   Ses parents ont choisi d’aller occuper la garde d’un grand hôtel des montagnes du Colorado, après que son père eut été révoqué de son poste de professeur.
   
   Dans l’hôtel pris dans la neige une bonne partie de l’année, les relations entre les parents se tendent de plus en plus, rendant la situation de Danny extrêmement précaire. Il bénéficie néanmoins des secours d’un adulte qui possède plus ou moins le même don que lui.
   
   Le roman balance ainsi entre l’horreur, l’angoisse et les intempéries extrêmes qui frappent la région, avant de s’achever dans le drame.
   
   Le côté exacerbé des relations décrites dans le roman ne doit pas cacher une grande maîtrise de l’auteur dans sa narration.
   
   Il s’agît au final d’une histoire tendue d’un bout à l’autre, de façon à bousculer le confort du lecteur.

critique par Jean Prévost




* * *