Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le secret de Big Papa Wu de Diane Wei Liang

Diane Wei Liang
  Le secret de Big Papa Wu

Le secret de Big Papa Wu - Diane Wei Liang

Le sceau de Jade
Note :

   L'histoire se passe en 1997 dans une Chine pleine de préjugés. Être intelligent, se marier, devenir le plus riche possible sont les nouveaux objectifs de cette société qui ne pense qu'à s'enrichir. Seulement, ce n'est pas le cas de Mei, trente ans, sujette à tous les préjugés. Toujours pas mariée, elle quitte son travail au Ministère de la Sécurité Publique pour ouvrir une misérable entreprise de détective. Tout commence lorsqu'un jour, un vieil ami de la famille vient la consulter pour retrouver un sceau de Jade de la dynastie Han, qui aurait dû être détruit lors de la révolution culturelle...
   
   "Le secret de Big Papa Wu" est un joli mélange entre un roman sentimental, une intrigue historique et un guide de tourisme. En effet, l'histoire de Mei est très émouvante, elle raconte la vie d'une jeune chinoise "bannie" de la société. Mélangée à une espèce de voyage à travers l'histoire, un peu comme dans "le Da Vinci Code" - en beaucoup moins bien - où l'on en apprend un peu plus sur la Révolution culturelle, les gardes rouges etc. ...
   On fait aussi une petite visite de Pékin, ses marchés, ses ruelles sombres, ses boutiques, et de ses tours de verre dans la petite Mitsubishi rouge de Mei. Pékin, ville antique et à la fois moderne, chargée d'histoire et très cosmopolite, qui devient soudain très intéressante, le temps d'une lecture.
   
   Tout ça assez mal dosé, malgré tout. Aux premières pages, on se croirait dans un Patricia Cornwell à la chinoise: Mei, dans son bureau climatisé, parle à un client douteux. Le résumé nous avait bel et bien promis une sorte de polar. Seulement, la suite se révèle beaucoup plus éloignée de cette première impression: on découvre Mei dans sa vie de tous les jours, ses problèmes quotidiens, les critiques de sa famille sur son mode de vie etc. ... Un chapitre ou deux, ça passe, mais à force de l'avoir sous les yeux, on garde cette image de Mei, la solitaire, digne d'un roman à l'eau de rose et c'est pour ça qu'on a du mal à suivre l'intrigue et à comprendre la fin. En effet, les scènes de la vie privée de l'héroïne prennent trop de place, nous bourrent la tête et on finit par oublier l'aspect polar du roman.
   
   Malgré les nombreux bémols, on garde du "secret de Big Papa Wu" une assez bonne impression, notamment grâce aux effets de styles très poétiques, (typiques de la littérature asiatique?) qui nous font rêver entre deux ou trois incompréhensions et à l'aspect sentimental du roman.
   
   " La voix d'Oncle Chen traversa ses oreilles comme le vent un arbre creux. Elle l'observait attentivement. L'âge avait emporté ses cheveux tel l'été qui dénude les champs moissonnés. "
   
   
   Bonne lecture!

critique par Marouflette




* * *