Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Le jour de toutes les dernières fois de Martha Heesen

Martha Heesen
  Ados: Le jour de toutes les dernières fois

Ados: Le jour de toutes les dernières fois - Martha Heesen

J'avance.
Note :

   Présentation de l'éditeur:
   "Boniface est un artiste doux rêveur. Jamais vraiment là, et prenant à la fois beaucoup de place dans la vie de famille. Sa capacité à s'éclipser, à partir en vadrouille sans prévenir inquiète sa mère, exaspère son père et irrite son grand frère Pétrus, dit Petrouchka ou Pierrot, délégué permanent à la recherche de Boniface. Pétrus le retrouve toujours, alors que Boniface vérifie si les bateaux naviguent aussi la nuit, si les chevaux discernent leur reflet dans l'eau... Sensible à l'infime, à l'indicible, Boniface dessine tout le temps."
   
   
   Dur d'être le gardien de son frère, de veiller à sa sécurité quand il part régulièrement en vadrouille dans les questions les plus improbables! Petrus en a par dessus la tête, même si parfois il a l'impression de frôler le monde dans lequel évolue son artiste de petit frère, Boniface.
   
   Quant aux parents, si la mère partage la même sensibilité que son cadet, le père lui, est exaspéré par le comportement atypique du petit garçon. Il faudra pourtant que chacun fasse face à la dernière fugue de Boniface, "Le jour de toutes les dernières fois", pour que la situation ne s'enkyste pas. Le roman de Martha Heesen traite avec une sensibilité extrême et une apparente simplicité des liens privilégiés qui unissent les parents à certains de leurs enfants mais aussi des incompréhensions qui peuvent également exister.
   
   Tendu par l'émotion d'un drame dont le lecteur devine très tôt la teneur, le roman , entrecoupé de retours en arrière qui éclairent progressivement la situation, se déroule sur une journée, ce qui lui confère encore plus d'intensité dramatique. Le narrateur est Petrus, un brave petit gars, qui fait front à la tempête, réelle ou imagée, qui affronte les obstacles avec plus de bravoure et de lucidité que son père, jusqu'à ce qu'enfin sa tâche soit accomplie.
   
   Fausse simplicité vous disais-je car longtemps après avoir refermé ce livre, me sont restées en mémoire des scènes de ce livre qui a obtenu le "Hibou d'or, prix qui récompense le meilleur roman jeunesse de l'année aux Pays-Bas.
   
   Un roman aussi fin et beau que sa couverture

critique par Cathulu




* * *