Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Bitterroot de James Lee Burke

James Lee Burke
  Purple cane Road (Dave Robicheaux - 11)
  Le bagnard et autres nouvelles
  Dans la brume électrique avec les morts confédérés (Dave Robicheaux - 6)
  Le brasier de l'ange (Dave Robicheaux - 8)
  Dixie city (Dave Robicheaux - 7)
  Prisonniers du ciel (Dave Robicheaux - 2)
  Une tache sur l´éternité (Dave Robicheaux - 5)
  La rose du Cimarron
  Le boogie des rêves perdus
  Une saison pour la peur (Dave Robicheaux - 4)
  Sunset limited (Dave Robicheaux - 10)
  La pluie de néon (Dave Robicheaux - 1)
  Cadillac juke-box (Dave Robicheaux - 9)
  Bitterroot
  Heartwood
  L'Emblème du croisé (Dave Robicheaux - 14)
  Dernier tramway pour les Champs Elysées (Dave Robicheaux - 13)
  Vers une aube radieuse
  Jolie Blon’s Bounce (Dave Robicheaux - 12)
  La descente de Pégase (Dave Robicheaux - 15)
  Jésus prend la mer
  Black cherry Blues (Dave Robicheaux - 3)
  La moitié du paradis
  Déposer glaive et bouclier
  Dieux de la pluie
  Creole Belle (Dave Robicheaux - 19)
  L’arc-en-ciel de verre (Dave Robicheaux -18)
  Swan Peak (Dave Robicheaux - 17)
  La nuit la plus longue (Dave Robicheaux - 16)

James Lee Burke est un écrivain américain de romans policiers, né à Houston (Texas) en 1936.
Il vit entre New Iberia (Louisiane) et Missoula (Montana).
Diplômé de littérature américaine, il enseigne à l’université du Missouri.
Après avoir habité longtemps en Louisiane, il réside actuellement à Missoula (Montana)

Bitterroot - James Lee Burke

Bitterroot Valley, dans le Montana
Note :

   James Lee Burke mais pas de Louisiane cette fois-ci. Il ne s’agit pas d’un épisode Robicheaux mais de Billy Bob Holland, l’avocat texan. C’en est d’ailleurs le troisième épisode. Et Billy Bob Holland a beau être texan, c’est au Montana que se déroule intégralement ce roman. Et James Lee Burke s’avère très fort aussi pour célébrer les splendeurs de cet état des Rocheuses.
   
   Billy Bob Holland a, en effet, pris deux mois de congés pour venir assister (?) son ami Doc Voss, confronté à divers problèmes: entre la surexploitation minière qui détruit ce bel environnement du Montana, et certains regroupements humains aux fins étranges comme les USA en ont la spécialité…
   
   Et puis très vite le drame. (Et chez James Lee Burke, le drame ça ne fait pas semblant!), la fille de Doc Voss est agressée sauvagement et cela semble très vite en rapport avec les différentes inimitiés que s’est attirées Doc Voss. Billy Bob Holland «aidera» l’enquête à rester dans le droit chemin (là aussi aux USA … ?) au prix de multiples frictions.
   
   Ca reste du James Lee Burke dans toute sa splendeur avec beaucoup d’empathie pour la contrée; le Montana donc, une absence de dichotomie bienvenue vis à vis des personnages et une belle imagination. Et quelques pensées avec lesquelles il est difficile de n’être pas d’accord:
   
   « - Elle est terrifiée. Sois indulgent avec elle, Lucas. Ellison avait assassiné son petit frère.
   Eh ben, il méritait son sort. Pourquoi elle laisse accuser Doc, alors?
   Je savais que mes mots ne changeraient rien à sa colère ni ne diminueraient le sentiment qu’il avait été trahi. Il finirait par pardonner à Sue Lynn. Un jour. Et ce ne serait pas le fruit d’un choix mûrement réfléchi ou un moment de sagesse philosophique. Mais le jour viendrait où il se remémorerait tout cela au travers de la grosse lunette du télescope qu’était le temps, qu’il la verrait alors aux prises avec les mêmes fragilités morales que lui, et à ce moment-là, le souvenir qu’il aurait d’elle deviendrait une partie de sa vie qu’il pourrait enfin accepter.
   Mais ce moment-là était encore loin et ces certitudes ne sauraient être transmises à un homme plus jeune que soi, surtout quand cette personne est votre fils.»

   
   «Bitterroot» m’a irrésistiblement évoqué «Le boogie des rêves perdus», le premier roman de Burke si je ne m’abuse qui se déroule lui aussi dans… le Montana.
   
   
    Série Billy Bob Holland
   
   1. La Rose du Cimarron, Cimarron Rose (1997)
   2. Heartwood (1999)
   3. Bitterroot (2001)

   4. In the Moon of Red Ponies (2004)
   5. Rains Gods (2009)

critique par Tistou




* * *