Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Une nuit @ the call center de Chetan Bhagat

Chetan Bhagat
  Une nuit @ the call center

Une nuit @ the call center - Chetan Bhagat

Nuit blanche
Note :

   "Une nuit @ the call center" est un roman pour le moins surprenant. Se déroulant au cours d'une seule nuit, les chapitres se succèdent au fil des heures. Cela commence à 20h30, heure à laquelle Shyam (qui nous raconte cette histoire) se lève pour commencer sa "journée" de travail. Tous les acteurs de cette nuit travaillent dans un call center où ils répondent et aident les utilisateurs américains à réparer leurs produits électroménagers. Un boulot alimentaire, répétitif, à la chaîne comme on dit mais qui est nécessaire afin de vivre dans un pays dit économiquement faible.
   
   Chacun a ses rêves, ses projets mais voyez-vous au cours de cette nuit tout foire. Eh oui! Cela commence par un problème technique qui rend les employés du call center inefficaces, leur manager ne sait absolument pas gérer la situation et le trio Radhika, Esha et Priyanka se fait des confidences surprenantes, déroutant leurs collègues masculins Vroom et Shyam. Tous ils décident de déserter temporairement les lieux pour s'octroyer un peu de répit mais surtout pour s'accorder une pause psychologique car tous ont les nerfs à vifs, c'est alors que par la même nuit, le cours de leurs vies va être chamboulé...
   
   Dans ce roman il y a tout! Intrigues amoureuses, déboires et autres misères de la vie quotidienne. Le récit est foisonnant de détails et l'écriture est haletante, rythmée par des dialogues croustillants, remplis d'une vérité pas toujours facile à accepter. Petit à petit, on sent où l'auteur nous emmène: le récit d'une nuit banale et d'un coup l'arrivée d'un fait extraordinaire, un coup de fil de Dieu, quelque chose d'aussi spontané et incroyable qui se révèle être comme une prise de conscience pour sortir de l'impasse.
   
    Un mélange des genres inattendu, qui laisse le lecteur en proie au doute, à l'interrogation. On ne tombe nullement dans quelque chose de lourd ou de burlesque, au contraire il se cache derrière la vie de ces jeunes téléconseillers, une vive critique de la société de consommation, du capitalisme américain. Ca parle aussi de la jeunesse indienne, de ses ambitions ou illusions perdues aux confins de l'exploitation, d'un culte au corps et de ses idéaux en prise avec les traditions ancestrales. Shyam est cette sorte d'anti-héros complètement blasé, totalement à l'ouest, et se considérant comme un loser, dont les propos révèlent un profond malaise social. Le récit prend quelquefois des allures de militantisme mais on s'y embarque allègrement.
   
   Un roman "made in Bollywood" où quand un quotidien quelconque devient une aventure rocambolesque...

critique par Laël




* * *