Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Le secret du quai 13 de Eva Ibbotson

Eva Ibbotson
  Dès 12 ans: Reine du fleuve
  Dès 10 ans: Le secret du quai 13

Dès 10 ans: Le secret du quai 13 - Eva Ibbotson

Avalon, embarquement immédiat, embarquement immédiat!
Note :

    Avalon existe vraiment! Eh oui messieurs, mesdames et mesdemoiselles de peu de foi! D’ailleurs, tous les neuf ans pendant neuf jours, un tunnel s’ouvre, qui relie l’île au monde des humains. Et à travers ce tunnel, toutes les créatures magiques qui peuplent nos bosquets, nos égouts, nos placards et nos fontaines circulent joyeusement. Sauf que personne n’est à l’abri d’un accident. C’est ce qu’apprennent à leur dépend les trois triplées nourrices le jour où l’abominable Mme Trottell enlève le prince héritier…
    Neuf ans plus tard, une expédition de sauvetage est lancée.
   
   La magie est au rendez-vous! On découvre une île d’Avalon planquée par des faiseurs de brume, de charmantes bestioles qui émettent du brouillard quand elles entendent de la musique, une île où les sorcières qui se respectent ont les dents bleues, des orteils surnuméraires et crachent des crapauds, une île où il y a de vraies harpies armées de sac à main et de chemisiers en nylon, une île où… Bref! Il s’y passe beaucoup de choses! Et une fois de plus, Eva Ibbotson nous crée avec cela une petite histoire fort sympathique, où les méchants sont très méchants, les enfants gâtés très gâtés et où les enfants sages et courageux sont récompensés à la fin. Le tout avec un humour et un sens du rythme et du suspense qui laissent toussant dans la poussière toute mièvrerie qui aurait tenté une infiltration dans les pages.
   
   Bref, me voilà séduite par Eva Ibbotson et me laissant faire avec un plaisir que je refuse de bouder!
    ↓

critique par Chiffonnette




* * *



Tout pour plaire
Note :

   Présentation de l'éditeur
   
   "Le quai 13 à la Gare de King's Cross cache un secret fantastique. Tous les neuf ans, un passage s'ouvre. Un passage qui mène sur une île fabuleuse.
   Il y a 9 ans, le bébé prince de l'île a été kidnappé dans les rues de Londres. Et voilà que 9 ans plus tard, une équipe de sauvetage, menée par un sorcier et un ogre, doivent le retrouver et le ramener sur l'île. Mais le gentil prince semble être devenu un riche garçon insupportable et gâté, qui ne croit pas en la magie et ne veut pas rentrer chez lui. Peuvent-ils le secourir avant de manquer de temps - et que le passage disparaisse pour 9 autres années?"

   
   
   Commentaire

   
   Je ne connaissais pas Ibbotson, qui est une auteure jeunesse bien connue - et reconnue- avant que l'on m'offre ce livre dans le cadre du swap Harry Potter. Le lien? Il est aussi question ici d'une plateforme particulière à King's Cross, il y a de la magie et aussi des bestioles disons... fantaisistes. Ah oui, et il y a aussi un gros garçon hyper gâté et hyper désagréable. Mais c'est là où s'arrête la ressemblance parce que ce livre - écrit en 1994 - soit avant Harry Potter raconte une tout autre histoire.
   
   Le roman s'adresse aux 9-12 ans, je crois. Je crois que c'est la tranche d'âge pour laquelle j'ai le plus de mal à lire, parce qu'on n'est plus dans le soooo cute des albums pour enfants et qu'il n'y a pas encore ces aspects plus sérieux ou ce deuxième degré qui peut aussi interpeller le lecteur adulte. Ce livre est donc très imaginatif, bourré d'humour et je suis convaincue que j'aurais adoré si je l'avais lu au bon âge. En effet, il y a tout ce que les jeunes lecteurs adorent. Des méchants complètement ridicules tant ils sont pris dans leurs gros défauts, des gentils vraiment gentils, de la magie, des personnages mythiques et imaginaires, des sentiments exacerbés et des situations cocasses. En tant que lectrice adulte, j'ai aimé l'humour et les descriptions des personnages mais au bout d'un moment, vu que le "gros" secret est très, très, très évident depuis le début (peut-être même pour un enfant d'ailleurs... mais il est possible que je me trompe), je me suis lassée un peu de tout ce manège. Parce que je suis vieille et bougonne!
   
   Mais revenons sur l'histoire. Il était une fois une île merveilleuse et fantastique, peuplée de créatures fantastiques, où règnent un roi et une reine parfaits, beaux et gentils. Un jour, une vilaine dame qui veut un bébé kidnappe le petit prince de quelques mois, en balade - interdite - à Londres avec ses nounous. Le monde s'écroule, bien entendu, pour les habitants de l'île qui n'ont qu'une hâte: que le petit prince revienne. La troupe de secours est complètement disparate et semble assez peu équipée pour réussir: un vieux magicien, une fae - avec betterave vivante sur son chapeau - un ogre et Odge, une "hag" de 9 ans. Cette petite Odge est d'ailleurs un personnage qui m'a beaucoup plu car elle ne fait pas vraiment peur, n'a qu'une seule dent bleue (et au fond) et qu'elle ne peut même pas tousser de grenouilles comme ses sœurs qui font, elles, vraiment peur. Cette partie, qui effleure la différence et la difficulté qu'ont parfois certains enfants à être à la hauteur des attentes de leur milieu - mais qui démontre qu'on puisse être tout autre chose - m'a beaucoup plu. Très sympathique, la fillette!
   
   C'est donc vraiment un conte de fées, qui plaira beaucoup aux jeunes auxquels il s'adresse. Je ne suis pas complètement enthousiaste comme lectrice adulte mais chapeau pour l'imagination et cet humour très british (l'auteur est née à Vienne mais habite en Angleterre) et pince sans rire qui ressort dans le roman.
   
   Ah oui... je veux un Mistmaker. C'est une genre de bestiole qui a l'air d'un oreiller à poils avec de grands yeux...

critique par Karine




* * *