Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Lucky Girls de Nell Freudenberger

Nell Freudenberger
  Lucky Girls
  Le dissident chinois
  Les jeunes mariés

Nell Freudenberger est une écrivaine américaine née en 1975 à New York.

Lucky Girls - Nell Freudenberger

"Ce sont les gens qui ne savent pas être heureux qui voyagent."
Note :

   "Les Américains peuvent faire le tour du monde et rester des Américains, mener exactement la même vie qu'en Amérique sans que personne ne se demande qui ils sont , ni pourquoi ils agissent de telle ou telle manière." Certains d'entre eux, dont ces "Lucky Girls" dont nous entretient Nell Freudenberger dans ces nouvelles vont cependant se trouver profondément changés par leurs séjour dans différents pays d'Asie.
   Chanceuses, ces héroïnes des quatre premières nouvelles le sont d'une certaine manière, car issues de milieux plutôt aisés, elles peuvent choisir de séjourner à l'étranger, sans pour autant remettre en question leur identité, ce séjour étant de durée déterminée.
   
   Pourtant, confrontée à la mère de son amant marié, l'héroïne du premier texte s'entendra dire "Vous n'étiez pas chez vous ici.(...) Personne ne savait qui vous étiez." Elle qui ne se souvient même plus du prénom de sa future belle-soeur, ne rentrera pas aux Etats-unis pour le mariage de son frère, ne pourra désormais plus ignorer l'importance de la famille en Inde... En effet, la famille américaine, en comparaison, semble bien déliquescente puisque dans la seconde nouvelle, des parents cachent à leurs enfants au bord de l'âge adulte qu'ils sont séparés et ne savent comment leur annoncer leur divorce.
   
   Même souci du secret dans "Le professeur particulier" où une jeune fille apprendra enfin les véritables raisons du séjour en Inde de son père. Vivre à l'étranger c'est aussi l'occasion de faire ses premières armes amoureuse ou de ré éclairer d'un jour nouveau le passé. Ainsi dans mon texte préféré, "Devant la porte orientale", une quadragénaire revient sur son enfance, à la fois douloureuse et enchantée, pleine d'odeurs et de couleurs, grâce à la magie d'une mère hors norme dans laquelle finalement elle ne peut que se retrouver...
   
   La dernière nouvelle, quant à elle, analyse par une subtile mise en abîme le processus de la création littéraire et nous montre une fois de plus que, mine de rien, les femmes sont les plus à même de se confronter à la réalité...
   
   Riches et pleines d'émotions, les nouvelles de Nell Freudenberger réussissent le petit miracle de nous transporter dans des univers chatoyants et subtilement désenchantés.

critique par Cathulu




* * *