Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Comme à Rome de Ngaio Marsh

Ngaio Marsh
  Comme à Rome

Comme à Rome - Ngaio Marsh

Ouvrez la bouche et faites Ah
Note :

    - Alors, qu'est-ce qui vous amène ?
   - Et bien, j'ai quelques symptômes inquiétants.
   - Oui ?
   - Je n'ai plus envie d'écrire, je n'ai plus envie de lire, je n'ai même plus envie de faire les magasins
   - Hum, hum ! Je vois... Et dans quel ordre sont apparus ces symptômes ?
   - Le petit problème de la page blanche s'est manifesté en premier, puis un dégoût profond pour les magasins, même pour trouver le manteau rouge dont je rêve, et enfin le gros souci de lecture.
    - Bien, je vais vous examiner. Ouvrez la bouche, tirez la langue et faites ah.
   - Aaaaaaahhhhhh
   - Hum, hum !
   - C'est grave docteur ?
   - Hummm... Bon, laissez-moi prendre votre tension.
   - (...)
   - Hum.... Bon, nous allons passer à l'exploration du cerveau.
   - Euh, non ! Je crois qu'il va y avoir une petite impossibilité, il faut absolument que je rentre chez moi pour finir mon mémoire, je dois aller lire le nouveau roman de Florian Zeller, j'ai envie de manger de la viande, je...
   - Restez allongée, ne bougez pas et laissez-vous faire. Je vais ouvrir votre boîte crânienne
   - Noooooonnnnn !!!
   - Ne faites pas l'enfant, voilà, c'est fini...
   - Ah ? Ne traînez pas trop quand même, je sens un léger refroidissement de ma matière grise !
   - Hum, hum... Je vois... Hum, hum... Petit problème de retard dans la rédaction de votre mémoire à ce que je vois... Hum, hum... Mais qu'est-ce que cela ? Ne serait-ce pas un début d'envie de thèse ???
   - C'est à dire que non, pas vraiment, enfin peut-être... Je ne sais pas...
   - Vous avez perdu la raison ma pauvre petite ! Une thèse ? Mais vous n'y pensez pas ! Il faut agir tout de suite !
   - Attendez ! Non ! Je n'ai pas encore décidé, c'est juste une idée qui passe par là !
   - C'est ce que l'on dit ! Ecoutez, une intervention immédiate me paraît être la meilleure solution, je vais opérer cette petite tumeur de thèse et vous serez débarrassée de cette folie.
   - Vous êtes sûr docteur ?
   - Faites-moi confiance mon enfant, j'en ai vu passer d'autres comme vous et, au bout de quelques années, ce n'est vraiment pas beau à voir. Il vaut mieux trancher dans le vif.
   - Bon, allons-y alors. Et vous allez mettre quoi à la place ?
   - L'envie de travailler comme documentaliste. Et puis, je vais en profiter pour éliminer la glande de "rêves sur la comète" pour que celle des "pieds sur terre" puisse se développer.
   - Soyons fou, lançons-nous... Je sens déjà les effets bénéfiques, j'ai envie de travailler au Ministère des Finances ! Formidable ! Fini la Sorbonne, à moi Bercy !
   - Bien, bien, vous êtes sur la bonne voie ! Maintenant, allons un peu plus loin dans l'exploration de votre cerveau.
   - Aïe !
   - Ne faites pas la chochotte... Mais, mais, ce n'est pas possible, vous n'envisagez quand même pas de... Non, je ne peux même pas le dire... C'est de la folie furieuse, j'en ai les doigts qui tremblent !
   - Mais cela ne va pas non ? Sortez tout de suite vos doigts boudinés de mon inconscient et refermez ma boîte crânienne sur le champ ! Vous êtes remis ?
   - Hum, ça va, ça va... Bon, c'est plus grave que ce je ne pensais, je crois que c'est incurable, il va falloir vivre comme cela...
   - Je vais m'en arranger ! Mais que faire pour mon problème de page blanche, de lecture et de magasins ?
   - Je vais vous faire une ordonnance en trois points que vous devrez suivre scrupuleusement :
   1. Pour le problème d'écriture : racontez cette consultation.
   2. Pour le problème de magasin : allez faire un tour dans les boutiques du Marais.
   3. Pour le problème de lecture : lisez donc "Comme à Rome" de Ngaio Marsh.
   - Mais je l'ai déjà lu !
   - Raison de plus, ce n'est pas vraiment de la lecture et cela vous remettra en selle.
   
   Parmi la collection de romans policiers à déguster avec une tasse de thé que je possède, les romans de Ngaio Marsh ont une place de choix. Un tout petit peu plus musclés que l'oeuvre de Patricia Wentworth, mais aussi peu sanglants et agrémentés d'une lichette d'eau de rose, les romans de Ngaio Marsh sont dépaysants.
   
   Le personnage principal de cette série est l'inspecteur Roderick Alleyn, issu des meilleures couches de la société anglaise des années 50 et 60. Les intrigues ont généralement comme toile de fond le milieu artistique britannique et surtout le théâtre.
   
   Cependant, "Comme à Rome", se situe dans la Ville Eternelle: quelques Anglais aisés participent à une visite guidée de la ville avec pour cicérone un étrange Anglais et pour attraction principale un écrivain célèbre dont le dernier roman se passe en Italie. Lors de la visite d'une basilique romane, ancien lieu de culte de Mithra, leur guide disparaît et une vieille femme est retrouvée assassinée dans un sarcophage étrusque. Au fil de l'enquête, le guide disparu se révèle être… un peu différent de ce que l’on pensait.

critique par Cécile




* * *