Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Sauvez Hamlet! de Jasper Fforde

Jasper Fforde
  L'affaire Jane Eyre
  Délivrez-moi!
  Sauvez Hamlet!
  Le puits des histoires perdues
  Le début de la fin
  Ados: Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons
  Le mystère du hareng saur
  Tyrannie de l'arc-en-ciel

Jasper Fforde est un écrivain britannique né à Londres en 1961.

Sauvez Hamlet! - Jasper Fforde

Des joyeuses commères d'Elseneur
Note :

   "- Qui est-ce chérie? cria ma mère depuis le salon?
   - Un tueur sanguinaire décidé à se rendre maître de la galaxie, lui répondis-je.
   -C'est bien ma poulette."

   
   Thursday Next est de retour, son petit Friday sous un bras, Hamlet sous l'autre et le couteau entre les dents, fermement décidée à enfin récupérer son époux éradiqué par les soins de l'affreuse compagnie Goliath et à vivre heureuse avec lui, son fils et son dodo.
   
   J'avais adoré les trois premiers tomes des aventures de Thursday Next. Souvenez-vous, c'était "L'affaire Jane Eyre" et " Le puits des histoires perdues". Je ne vous étonnerai donc pas en vous disant que j'étais au garde-à-vous dans un lieu de perdition autrement appelé librairie le jour même de la sortie et que quelques heures plus tard, je me poilais dans une rame de métro dont je suis descendue une station trop tôt (d'habitude c'est une à quatre trop tard, mais le résultat est le même).
   
   Tout ça pour dire que ce nouvel opus est comme les précédents un condensé de bonne humeur, d'idées plus loufoques les unes que les autres, de rebondissements tellement serrés qu'on frôle l'embouteillage et de bonne humeur certifiée conforme. Certes Thursday Next quitte le Monde des livres pour retrouver le réel, mais ce n'est finalement que pour mieux permettre à son créateur de mélanger allégrement personnages de fiction et humains en chair et en os. C'est ainsi qu'Hamlet débarque dans le salon de Mme Next déjà squatté par Bismarck (oui, celui qui a des moustaches) et Emma Hamilton (la lady de lord Nelson) avec ses questions existentielles. Il va se trouver confronté à un coach en développement personnel et aux multiples interprétations de sa pièce pendant qu'Ophélie fomente une révolution. Mme Bradshaw, gorille de sa personne va venir faire un peu de baby sitting et se suspendre aux lustres de Mme Next pendant que Thursday tente de récupérer un clone de Shakespeare. Quand à l'empereur Jark, tyran sanguinaire de son état, il va passer le roman à faire les entrées les plus retentissantes possibles. En bref, l'interpénétration des deux univers dans lesquels évolue Thursday Next apporte une grande richesse au roman. Quand on pense qu'avec tout ce bazar, Jasper Fforde parvient à maintenir une trame cohérente et à mener à bien une intrigue aux multiples ramifications, on ne peut que plébisciter son talent!
   
   Avec Thursday Next, il a développé une héroïne attachante. Une femme aventureuse, forte et fragile à la fois, que ni mariage ni maternité n'empêchent de partir à l'aventure.
   "-Chéri? appelai-je.
   -Oui? répondit Landen de l'escalier.
   - Je dois ressortir.
   - Encore un tueur à gages?
   - Non, un tyran mégalomaniaque décidé à conquérir le monde.
   - Je t'attends pour aller au lit?
   - Non, mais Friday a besoin d'un bain... et n'oublie pas derrière les oreilles."

   Une nouvelle conception du partage des tâches: madame sauve le monde d'une énième apocalypse et monsieur donne son bain au petit.
   
   Un autre aspect est trop important pour qu'il soit passé sous silence. Si dans les précédents tomes, Jasper Fforde disait beaucoup de choses sur les livres, les lecteurs et ceux qui font les livres, cette fois-ci, la critique politique et sociale s'affirme. Il montre là, s'il en était encore besoin, à quel point l'uchronie est un excellent moyen de parler du monde dans lequel nous vivons et des dérives probables des systèmes économiques, politiques et sociaux. Là, c'est l'hégémonie économique et ses conséquences qui sont questionnées, le consumérisme à tous crins aussi. Goliath, la fameuse multinationale à l'origine de bien des aventures de Thursday brigue cette fois-ci le statut de religion. L'occasion de souligner à quel point l'argent est devenu maître et presque dieu. Goliath est juste une entreprise. Mais une entreprise qui a réussi à pousser son emprise sur le monde au point de ronger jusqu'à l'os le monde politique et de justifier son attitude hégémonique par le fait que contrairement aux politiques, elle a la capacité et les moyens de penser l'avenir sur le long terme. Et en effet, loin du bien commun, les hommes politiques campés par Jasper Fforde poussent la manipulation et l'égoïsme jusqu'à l'absurde. Rien de nouveau sous le soleil me direz-vous, mais en poussant la logique qui préside les relations entre politique et économie à son paroxysme Fforde donne à réfléchir. On rit, parce qu'il est difficile de faire autrement, mais on rit un peu jaune, tant la fiction se rapproche là de ce que la réalité annonce.
   
    Je ne vais pas m'étendre plus. Jasper Fdorde est définitivement entré dans mon panthéon personnel d'auteurs chouchous et ne risque pas d'en sortir avant un bon bout de temps. Il est un des rares à me faire hurler de rire, frémir d'angoisse et réfléchir intensivement en 400 et quelques pages, dévorer avant de freiner des quatre fers par peur de tourner trop vite la dernière page. Vivement le tome 5 en poche!
   
   PS: Félicitations aux couvertures 10/18, elles sont drôles, colorées, et tout à fait en accord avec l'univers de Fforde!
   
   Un peu d'ordre là dedans!:
   
   1: "L'affaire Jane Eyre"
   2: "Délivrez-moi"
   3: "Le puits des histoires perdues"
   4: "Sauvez Hamlet!"
   5: "Le début de la fin"
   6: "Le mystère du hareng saur"
   7: "Petit enfer dans la bibliothèque"
    ↓

critique par Chiffonnette




* * *



471 pages trépidantes!
Note :

   "Eh bien, ce matin, j'étais sur les traces d'un animal mythologique en suivant la piste des tartes à la crème à travers l'Ouest, et cet après-midi, un croiseur cuirassé du XXVIème siècle atterrit dans le Nebraska. Vous en trouvez pas ça insensé, vous? " Non, puisque celle qui s'exprime ainsi c'est la fameuse Ospec Thursday Next qui va (un peu) raccrocher les crampons et quitter le monde agité de la fiction pour rentrer chez sa mère, le petit Friday sous le bras. Elle trouvera également sa grand-mère qui ne pourra mourir qu'après avoir lu les 10 classiques les plus ennuyeux...
   
   Evidemment, entre deux tranches de battenberg cake, un duel entre cow-boys, une apparition de Saint (pas si saint que ça d'ailleurs...), un dictateur qui veut détruire tous les livres danois et une partie (cruciale pour le sort de l'humanité) de croquet , jeu beaucoup plus percutant qu'on pourrait le croire, Thurday devra aussi essayer de récupérer son mari, tout en essayant de supporter les tergiversations du véritable Hamlet...
   
   "Le dernier lauréat du Booker écriture rapide a été disqualifié après avoir été contrôlé positif à la cartlandromine."
   Mine de rien l'auteur nous alerte sur certains dangers, hélas toujours d'actualité, et ce n'est pas pour gâcher notre plaisir, loin s'en faut.
   
   J'ai retrouvé, après la petite baisse de régime du volume précédent, le monde foufoufou de Jasper Fforde avec un plaisir sans égal. Inventivité, rythme trépidant, on ne s'ennuie pas une minute! Mention spéciale pour les fac-similés d'articles ouvrant chaque chapitre.

critique par Cathulu




* * *