Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le policier qui rit de Maj Sjöwall

Maj Sjöwall
  Le policier qui rit
  La chambre close
  L'homme au balcon
  Roseanna

Maj Sjöwall et Per Wahlöö forment un couple d'écrivains suédois de romans policiers. Maj Sjöwall est née en 1935.

Le policier qui rit - Maj Sjöwall, Per Wahlöö

Un monde glauque
Note :

   Per Wahlöö et Maj Sjöwall sont mari et femme, enfin, étaient car Per est mort en 1975. Ils sont suédois. Ils ont écrit une dizaine de romans policiers avec, toujours en point de mire, un but de dénonciation politique de la vie de leur pays. Il paraît même que leur principale intention était cette critique de gauche de leur société et que les romans policiers n'en étaient que le véhicule. Mais il faut dire que le projet politique a été dépassé par le succès des intrigues policières et des personnages. Du moins, il me semble.
   
   Leur personnage principal est un policier : l'inspecteur Martin Beck. C'est un monsieur sérieux et réservé, qui a raté son mariage et dort sur le divan, pour être tranquille. Il est méticuleux, systématique et têtu. Quand il est sur une piste, il ne néglige aucune voie, fouille tout et ne lâche rien. Il est entouré de toute son équipe de policiers. Des hommes avec leurs qualités mais aussi leurs défauts et un vrai air de réalisme simple. On ne sait pas trop s'ils sont sympathiques ou non. Sans doute pas tous.
   
   L'action se passe à Stockholm, décrite comme une ville extrêmement déplaisante à vivre.
   Une nuit, Beck est réveillé par le commissariat qui lui annonce qu'il est chargé d'une affaire peu banale : en faisant leur tournée de routine, deux agents ont découvert un bus arrêté sur le trottoir et dont tous les occupants (chauffeur et passagers) ont été abattus au pistolet mitrailleur. Une vraie boucherie dont le coupable a quitté les lieux tout simplement sans laisser aucun témoin, ni aucun indice. Parmi les passagers victimes, se trouve un des hommes de Beck. Voilà l'action en place et le décor planté, allez donc, dans tout Stockholm, retrouver le meurtrier capable d'un tel massacre.
   
   Evidemment, Beck et son équipe y parviendront, mais ce ne sera pas sans mal, pas sans considérations sur la vie qu'ils mènent et celle qu'ils voudraient mener, sur les hommes, les femmes, l'ordre du monde et celui des mobiles les plus obscurs ou lointains?
   
   Là, moi, personnellement, j'ai un peu de mal à trouver crédible un tel massacre qui ne serait pas purement et simplement l'oeuvre d'un fou à lier (mais dans ce cas, comment Beck aurait-il pu le retrouver?) donc, il y avait des mobiles, une logique et on peut remonter la piste. Cela vaut mieux, dans un polar à énigme, mais ça me semble tout de même un peu gros. J'ai lu d'autres Wahlöö et Sjöwall qui m'ont semblés plus crédibles?
   
   Il n'en reste pas moins vrai que nous avons là une intrigue bien montée et qui se tient, une piste que l'on suit pas à pas avec les détectives et un ensemble très cohérent au niveau de la psychologie des personnages et de l'ambiance de la ville (pas très gaie d'ailleurs). Ajoutez que l'ensemble est fort bien écrit. Tout cela fait que cela donne tout de même, comme d'ailleurs les quelques autres romans de ces auteurs que j'ai déjà lus, un polar intéressant et qui se lit très bien.
   
   
   
   Série Martin Beck:
   
   - Roseanna - Titre original : Roseanna (1965)
   - L'Homme qui partit en fumée - Titre original : Mannen som gick upp i rök (1966).
   - L'Homme au balcon - Titre original : Mannen på balkongen (1967)Paru aussi sous le titre "Elles n'iront plus au bois"
   - Le Policier qui rit - Titre original : Den skrattande polisen (1968)Paru aussi sous le titre "Le massacre de l'autobus"
   - La Voiture de pompiers disparue - Titre original : Brandbilen som försvann (1969)Paru aussi sous le titre "Feu à Stockholm"
   - Meurtre au Savoy - Titre original : Polis, polis, potatismos (1970)Paru aussi sous le titre "Le meurtre du Savoy"
   - L'Abominable Homme de Säffle - Titre original : Den vedervärdige mannen från Säffle (1971).
   - La Chambre close - Titre original : Det slutna rummet (1972).
   - L'Assassin de l'agent de police Titre original : Polismördaren (1974).
   - Les Terroristes - Titre original : Terroristerna (1975).

critique par Sibylline




* * *