Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Il faut sauver papa! de Pete Johnson

Pete Johnson
  Dès 06 ans: Croyez-moi, je suis un rebelle
  Comment éduquer ses parents
  Dès 10 ans: Il faut sauver papa!

Dès 10 ans: Il faut sauver papa! - Pete Johnson

Opération Père
Note :

   A partir de 10 ans
   
   Enfer et damnation! Les parents de Claire et Joe se séparent ! D'après l'expérience du meilleur ami de Joe, le divorce n'est pas forcément en vue sauf...si un(e) petit(e) ami(e) potentiel(le) pointe le nez. Et il faudrait aussi que leur père, grand fan de Starwars devant l'éternel, se montre un peu moins rêveur et qu'il s'attelle aux tâches ménagères pour reconquérir sa femme.
   
   Pas de problème, les enfants vont prendre les choses en main et retaper leur père à coup de jogging, de ménage et de cours de cuisine "pour les nuls». Il faut sauver papa ! Ça urge car un certain Roger Saumon rôde dangereusement autour de leur charmante maman. Mais "les adultes ne sont effectivement pas faits pour réagir si vite."...
   
   Comme toujours chez Pete Johnson, les relations familiales sont peintes avec beaucoup d'humour et de subtilité. Les enfants par exemple se rendent vite compte qu'ils pourraient facilement exploiter la culpabilité paternelle à leur profit mais se montrent vite raisonnables car ils ne veulent pas devenir comme le dit Claire "cupide et manipulatrice". Ils essaient aussi de maintenir un équilibre des forces entre les deux parents pour préserver un semblant d'harmonie, ce qui est très touchant. L'opération "anniversaire" par contre m'a paru un peu artificielle mais bon, je ne vais pas bouder mon plaisir. Pas de happy end à l'américaine -Johnson est britannique en diable- mais une fin ouverte qu'on espère optimiste.
   
   Les livres de Johnson sont comme les bonbons Lutti: quand on en a lu un, on ressent le besoin impérieux de s'en procurer d'autres. Je vous aurais prévenus!

critique par Cathulu




* * *