Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Délivrez-moi! de Jasper Fforde

Jasper Fforde
  L'affaire Jane Eyre
  Délivrez-moi!
  Sauvez Hamlet!
  Le puits des histoires perdues
  Le début de la fin
  Ados: Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons
  Le mystère du hareng saur
  Tyrannie de l'arc-en-ciel

Jasper Fforde est un écrivain britannique né à Londres en 1961.

Délivrez-moi! - Jasper Fforde

Mammouths, Dodo et Chat parlant...
Note :

   # 4ème de couv' #
   
    « Thursday Next, détective littéraire et agent des OpSpecs, est de retour! Après être entrée dans l'intrigue du roman Jane Eyre, elle bénéficie d'un repos bien mérité. Elle a aussi retrouvé l'homme de ses rêves, Landen, et comme un bonheur n'arrive jamais seul, la voilà enceinte! Seulement, la corporation Goliath ne l'entend pas de cette oreille, et pour la contraindre à libérer le criminel qu'elle a enfermé dans un poème de Poe, le groupe tout-puissant fait éradiquer son mari de la réalité! Seule Thursday se souvient que Landen a un jour existé... Et le portail de la prose ayant disparu, elle doit subir un entraînement spécial à la Jurifiction - la police interne des livres - avant de pouvoir reprendre ses voyages à l'intérieur des chefs-d'œuvre de la littérature. «
   
   # Mon Avis #
   
   On peut dire que ce roman a fait débat... Entre ceux qui ont aimé le premier opus et pas le 2ème, ceux qui on été déçu par le 1er et ravi par le 2nd, ceux qui ont aimé les deux, ou n'en ont aimé aucun, ceux qui attendent encore et ceux qui ne veulent même pas essayer... Les opinions divergent.
   
   Tant mieux, j'adore ce genre de romans controversés [promis, bientôt, j'essaye Musso ]. J'avais beaucoup aimé "L'Affaire Jane Eyre ", même si je m'étais un peu sentie roulée par le titre. Ici, aucune allusion littéraire, aucun titre trompeur. Bon, déjà une bonne chose. En commençant "Délivrez-moi! " , ma principale "peur "[n'exagérons rien, cela ne m'a pas empêchée de dormir, hein...] était que l'originalité qui m'avait tant plu dans l'AJE ait disparu. Ou, du moins, que ce ne soit plus de l'originalité, puisque c'est une suite. J'appréhendais le "réchauffé", l'intrigue diluée, la perte de l'effet de surprise.
   
   Je suppose que vous voyez arriver la suite gros comme une maison: non, je n'ai pas été déçue. oui, j'ai adoré ce livre. Encore plus que le 1er tome. J'ai été amusée, étonnée... envieuse aussi! Ah là là, j'aurais aimé habiter dans le monde de Thursday Next!
   
   Fforde parait avoir une imagination sans limites, et nous livre un récit loufoque, délirant, mais néanmoins cohérent. Ce roman est une friandise, composée d'humour, d'inventivité, de culture.
   
   Au final, un seul slogan: vivement la suite [en poche...]!
   
   Un peu d'ordre là dedans!:
   
   1: "L'affaire Jane Eyre"
   2: "Délivrez-moi"
   3: "Le puits des histoires perdues"
   4: "Sauvez Hamlet!"
   5: "Le début de la fin"
   6: "Le mystère du hareng saur"
   7: "Petit enfer dans la bibliothèque"
    ↓

critique par Morwenna




* * *



Attention, fiction!
Note :

   Retour dans le monde de Thursday Next, cette Angleterre parallèle et idéale où les animaux domestiques sont des dodos, où la migration annuelle des mammouths est l’objet d’un événement couvert par les médias, et où les délits relatifs aux livres sont sévèrement punis.
   
   Depuis que Miss Next a débarrassé le monde de l’horrible Hadès et modifié la fin de Jane Eyre, la voici devenue célèbre et obligée de donner des interviews et de participer à des tas d’émissions stupides et ringardes pour le compte des OpSpecs. Pour autant, tout n’est pas rose. Son mari a été éradiqué (et oui, elle a finalement épousé Landen), son père qui continue à échapper à la Chronogarde est sur le point d’être capturé et la toute-puissante firme Goliath lui met la pression.
   
   Cette suite de "l’affaire Jane Eyre" est très drôle et pleine de bonnes trouvailles. J’en ai retenu deux en particulier : la jurifiction, organisme que nous découvrons parce que Thursday doit être jugée pour avoir changé la fin de Jane Eyre (le procès calqué sur celui de Kafka est hilarant). Une idée excellente qui permet à notre héroïne de voyager dans les livres, et de rencontrer, entre autres, le chat du Cheshire, Marianne Dashwood, Messire Pellinor et la Bête Questante et l’épatante Miss Havisham, comme vous ne l’avez jamais vue.
   
   Miss Havisham, c’est ce lugubre fantôme qui traine sa robe de mariée miteuse dans "Les Grandes Espérances". Une poigne de fer, une vitalité hors du commun et une passion immodérée pour les bolides. Réjouissant! D’autant que c’est elle qui doit former Thursday à ses nouvelles fonctions.
   
   Bref, une parfaite lecture d'été (j'ai dit d'été?) alors pourquoi s'en priver?

critique par Folfaerie




* * *