Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le gang de la clef à molette de Edward Abbey

Edward Abbey
  Le gang de la clef à molette
  Un fou ordinaire
  Le Feu sur la montagne

Edward Paul Abbey est un écrivain et écologiste américain, né en 1927 et décédé en 1989.

Le gang de la clef à molette - Edward Abbey

Il était une foi dans l'ouest
Note :

   Quiconque a dû réaliser pour le bac un croquis de géographie des États-Unis connaît bien ce méridien 100° Ouest qui les divise en deux. À l'Est, deux siècles de capitalisme industriel et d'urbanisation ont tout dévasté. Plus rien à sauver selon les écologistes radicaux de la génération des années 70. En revanche, à l'Ouest de ce méridien, la nature n'est certes plus très vierge mais ils rêvent de limiter le désastre de la mise en valeur et de l'aménagement. Déjà des métropoles à l'air empoisonné s'y étalent, modernes Sodomes et Gomorres générant des pollutions innombrables dans une nature menacée de devenir «le dépotoir des résidus des raffineries de cuivre, des cochonneries que Kennecott, Anaconda et Phelps-Dodge envoyaient par leurs cheminées crachant des nuages empoisonnés.» Toutes les forces du capitalisme ont entrepris de développer l'Ouest sauvage : «Grosse opération, murmura Hayduke. Tracteurs, excavateurs, foreuses, bennes, citernes, quel putain de superbe dispositif !» Certains passages du récit forment à la fois un catalogue des matériels lourds pour gros chantiers (Caterpillar, Hyster, Allis-Chalmers…) et le protocole de leur mise hors service. Le "gang de la clef à molette" dispose lui aussi d'un redoutable équipement dont la description séduira en priorité les bricoleurs du dimanche qui suivaient à la télévision les aventures de McGyver.
   
   Pour renvoyer au chaos un maximum de ponts, voies ferrées et chantiers divers de la région de Glen Canyon qui s'étend à la limite de l'Utah et de l'Arizona, l'auteur met en scène quatre eco-warriors hyperactifs. Ne se séparant jamais de sa trousse médicale, Doc Sarvis, chirurgien exerçant à Albuquerque, a passé ses soirées comme scieur de poteaux publicitaires avec Bonnie Abbzug, sa polyvalente secrétaire qui lui sert de chauffeur et de maîtresse. George W. Hayduke, ancien du Vietnam et psychopathe avéré, est un colosse à faire peur mais il serait capable de troquer son béret vert pour une casquette jaune de Caterpillar. Enfin Seldom Seen Smith est un joyeux mormon polygame qui organise des randonnées et du canyoning ; il a aussi empêché Mgr Love de réaliser un lotissement de plusieurs millions de dollars et celui-ci veut se venger et devenir Gouverneur de l'Utah.
   
   La traque des éco-terroristes est un peu longuette car le fier Mgr Love veut capturer lui-même ses ennemis avant de les livrer au sheriff ou au FBI. Il dirige une équipe de secouristes bénévoles, aux véhicules «soigneusement équipés de projecteurs, de râteliers d'armes, de treuils de radios ondes courtes, de roues de rechange, d'enjoliveurs chromés… » — évidemment ornés des blasons du comté, alors que les Rangers des parcs nationaux disposent en outre d'hélicos. Tous viennent participer à la poursuite du "gang de la clef à molette" à travers des paysages de westerns où ils remplacent la cavalerie d'autrefois, mais en retard comme elle, de manière à laisser nos aventuriers peaufiner encore un peu leurs sabotages. Rien n'arrête Mgr Love sinon une crise cardiaque sans doute consécutive à la fin tragique de sa belle Chevrolet Blazer.
   
   Malgré des longueurs à la mesure des déserts de l'Ouest et qui souvent épuisent et assoiffent le lecteur, voici un roman palpitant et ironique situé quelque part entre "Terminator" et le "Club des Cinq", entre Mark Twain et Jim Harrisson. Finalement, je ne saurais dire si l'exploit était dans son écriture ou sa lecture…

critique par Mapero




* * *