Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les Discrets de Arnaud Le Gouëfflec

Arnaud Le Gouëfflec
  Les Discrets

Les Discrets - Arnaud Le Gouëfflec

Pour vivre heureux...
Note :

   Ils sont partout. Pourtant, nul ne les remarque. Et pour cause. Eux, ce sont les Discrets. Nul ne les remarque quand ils marchent dans la rue, empruntent les transports en commun ou entrent dans un magasin. Leur apparence, leur attitude, sont tellement ternes et banales que le regard glisse sur eux ou les traverse comme s'ils étaient faits de matière transparente. Ils sont passés maîtres dans l'art du camouflage en milieu urbain. À tel point qu'ils se sont organisés en une société secrète. Pas de grands projets révolutionnaires pour cette confrérie des invisibles, si ce n'est celui de vivre à l'écart des regards dans le plus strict anonymat.
   
   Pourtant, une menace pèse sur les Discrets : un mystérieux personnage s'acharne à les débusquer un par un dans le but de les éliminer. Pour toute signature, le tueur laisse sur ses victimes un message écrit en lettres de sang : «Vu!».
   
   Afin de faire cesser l'hécatombe, un membre des Discrets – Monsieur Pinson – fait appel au détective privé Johnny Spinoza. Mais comment prendre en filature et neutraliser un assassin qui semble au fait de toutes les techniques de dissimulation adoptées par les Discrets ? Si celui-ci est en effet capable de contrecarrer toutes les méthodes mises en oeuvre par les Discrets, comment un simple détective privé pourrait-il surprendre le meurtrier et mettre fin à ses agissements ? Et si l'assassin était lui-même un membre des Discrets ? La tâche s'avère plutôt ardue pour Johnny Spinoza. Une seule solution s'impose alors : adopter les techniques de camouflage des Discrets, apprendre à se fondre dans les foules, à devenir transparent, à n'être plus qu'une vague silhouette que personne ne remarque.
   
   Sous la houlette de Pinson, Spinoza va faire le dur apprentissage des méthodes d'effacement des Discrets. Cette initiation, digne d'un enseignement bouddhiste, va faire de lui le disciple de Pinson qui, d'exercice en exercice, va tenter d'apprendre à son disciple toutes les techniques nécessaires – aussi bien physiques que mentales – permettant de devenir invisible aux yeux du monde. Mais l'apprentissage de Spinoza ne se limite pas à des discussions philosophiques avec son mentor. C'est à une véritable ascèse que doit se livrer le détective privé afin de maîtriser les techniques qui feront de lui un véritable Discret :
   « Pour Pinson, je l'avais compris, l'invisibilité n'était pas un pouvoir magique, mais une attitude mentale : toutes les ondes d'attention, tous les regards, les pressentiments, les consciences, glissent sur le cuir du discret comme sur un imperméable. »
   
   Malgré tout, Spinoza aura fort à faire pour débusquer l'assassin des Discrets et son enquête sera jalonnée de surprises et de rencontres insolites.
   
   Baroque et surréaliste, poétique et décalé, le roman d'Arnaud Le Gouëfflec nous entraîne dans une parodie de polar teintée d'humour et de philosophie. Reprenant les codes habituels du roman-policier mettant en scène un détective privé, il détourne habilement le genre pour signer un roman profondément original et un tantinet déjanté, qui ravira et mettra du baume au coeur à toutes celles et tous ceux qui ont parfois l'impression de se trouver toujours au second plan et de passer inaperçus aux yeux de leurs contemporains.
   
   Avec ce roman, Arnaud Le Gouëfflec nous démontre la véracité du célèbre proverbe : «Pour vivre heureux, vivons cachés!»

critique par Le Bibliomane




* * *