Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'Anneau maudit de Selma Lagerlöf

Selma Lagerlöf
  L'Anneau maudit
  Le Cocher
  La légende de Gösta Berling
  L'anneau du pêcheur
  Le livre de Noël
  Les écus de messire Arne
  Le merveilleux voyage de Nils Holgerson
  Le banni

Selma Ottilia Lovisa Lagerlöf est une écrivaine suédoise, née en 1858 et décédée en 1940.
Le prix Nobel de littérature lui fut attribué en 1909, faisant d'elle la première femme à recevoir cette distinction.

L'Anneau maudit - Selma Lagerlöf

L'Anneau des Löwensköld
Note :

   # La 4ème de couv' #
   
    «L'anneau dont Selma Lagerlöf nous raconte ici l'histoire inquiétante est celui que le roi Charles XII offrit à l'un de ses fidèles officiers, le général Bengt Löwensköld. De l'or et une belle agathe, de quoi attirer quelques convoitises, surtout quand tout le monde sait que le général a été enterré l'anneau au doigt.»
   Mais ce pêché ne lui portera pas chance… «Le cycle des convoitises est loin d'être achevé, et l'anneau mystérieux continue de susciter désirs, passions et maléfices.»
   
   
   # Mon Avis #
   
   J'en entends déjà qui se plaignent au fond de la salle [oui, oui, vous, là-bas, à gauche]: "Quoi encore un truc polaire? En plus, une histoire d'anneau maléfique ? Quelle originalité !"
   
   Oui, je ne vous le cache pas. La trame de fond est on ne peut plus traditionnelle: un anneau précieux dérobé à un mort, un propriétaire fantôme qui poursuit les voleurs, de la cupidité, des malheurs, des pleurs. Cependant, ce livre est différent. Unique. Tout change quand l'histoire est racontée par Selma Lagerlöf.
   
   D'une trame apparemment banale, elle réalise un conte passionnant, qui m'a vraiment touchée. Il m'a été difficile de revenir à la réalité, de me débarrasser de ce sentiment d'envoûtement mêlé d'amertume. L'univers de cet auteur est dur à décrire, mes mots me semblent maladroits. C'est une ambiance tellement particulière! Selma nous lie à ses personnages, à son récit. J'ai bu ses mots, savouré ses phrases. Impossible de lâcher le roman avant la fin.
   
   Je ne peux donc que vous conseiller ce récit, profondément tragique certes, mais tellement savoureux.

critique par Morwenna




* * *