Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

1TOX de Coline Lemeunier

Coline Lemeunier
  1TOX

1TOX - Coline Lemeunier

Premier roman
Note :

   Chers tous,
   Malgré un week-end bien rempli votre fidèle lectrice a trouvé le temps de s’1toxiker pour accompagner dans son épreuve sa nouvelle amie d’un jour, Julie, accro aux sms. Julie, l’héroïne de Coline Lemeunier qui signe avec 1TOX son premier roman (prix de la fondation Bouygues Telecom 2008). Avant de chroniquer plus en détail, amis lecteurs, Miss Lou tient à remercier vivement Coline pour lui avoir envoyé son roman dédicacé la semaine dernière.
   
   C’est donc tout émoustillée que j’ai entamé cette lecture croustillante. Enfin, si tant est que l’on puisse la juger «croustillante» alors qu’il s’agit de la vie monotone d’une traductrice de 39 ans passant ses journées seule dans son appartement (pas de chat à l’horizon – quoi que), sa solitude parfois interrompue par des moments de vie sociale intense concernant principalement ses clients ou sa meilleure amie Clémentine.
   
   Lorsque ladite Clémentine propose à Julie d’entamer une thérapie en envoyant tous les jours un sms dans lequel elle se lance des fleurs et s’auto congratule, elle est loin de s’imaginer qu’elle vient d’enclencher un engrenage infernal. Après quelques tâtonnements sur le clavier, quelques balbutiements technologiques et une série de questions hautement linguistiques, voilà Julie qui s’enthousiasme, qui s’anime et s’enflamme : désormais, plus question de laisser les petites attentions aux autres. Elle aussi recevra des messages, sera sur de nombreux répertoires et pourra consulter son petit écran pour guetter de nouveaux sms. Problème : personne pour lui envoyer des sms hormis Clémentine, bien trop pragmatique pour l’inonder de messages à longueur de journée. Mais à chaque problème il y a une solution. En l’occurrence, cette fois-ci les messageries automatiques (horoscope, météo et autres) feront l’affaire. Mais que faire lorsqu’elle s’aperçoit que les autres échangent et se lancent dans des conversations à battons rompus via leur mobile ? Comment trouver des compagnons de route pour entamer les journées autour du portable et somnoler la nuit, l’objet en question à portée de main ? Et, à trop se chercher, Julie ne risque-t-elle pas de se perdre un peu plus ?
   
   A vous de découvrir ça à votre tour. Pour ma part, j’ai lu ce roman en deux jours à peine, emportée par le récit sympathique de ces amies frisant la quarantaine et cherchant à donner un sens à leur vie et à savourer le quotidien, entre crises de fou rire, petites déceptions et blessures mal guéries. J’émettrai seulement une petite réserve : la métamorphose de Julie est un poil trop exagérée à mon goût pour être vraiment crédible ; si le besoin compulsif d’envoyer des sms et certains troubles de la personnalité sont tout à fait compréhensibles, la mutation radicale de Julie m’a parfois laissée un peu sceptique. Pourtant, son histoire plutôt trépidante m’a vraiment amusée. Plus encore, j’ai été touchée par les personnages très humains dont le portrait sincère fait la lumière sur les petits tracas et les obsessions qui sont le lot quotidien de tout un chacun. Bref, une lecture très agréable et un premier roman qui tient ses promesses !

critique par Lou




* * *