Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les Croisades vues par les Arabes de Amin Maalouf

Amin Maalouf
  Les Echelles du Levant
  Origines
  Le premier siècle après Béatrice
  Samarcande
  Le rocher de Tanios
  Léon l'Africain
  Le périple de Baldassare
  Les Croisades vues par les Arabes
  Les jardins de lumière
  Les Identités meurtrières
  Les désorientés
  Le naufrage des civilisations

AUTEUR DU MOIS DE SEPTEMBRE 2005

Né au Liban en 1949, Amin Maalouf fit des études d'économie et de sociologie. Il fut ensuite journaliste et grand reporter. Il s'exila en France à partir de 1975.


Il écrit dans un français extrèmement classique, utilisant une langue de conteur qui charme ses lecteurs et les entraine partout où il veut les mener (assez souvent dans le bassin méditerranéen, assez souvent dans le passé).

Il a été élu à l'Académie française en 2011.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Les Croisades vues par les Arabes - Amin Maalouf

Que sont les Croisades?
Note :

   L'auteur est reconnu comme un spécialiste du monde Arabe. A la lecture de cette fresque historique, nous ne pouvons qu'en être convaincus.
   
   Que sont les Croisades, pour la majorité d'entre nous ? L'épopée d'une foule d'illuminés qui, exhortés par le moine Pierre L'Hermite, puis au fil de ces décennies par divers papes, partirent en huit expéditions étalées de 1106 à 1291 "délivrer" le tombeau du Christ, vers cette Palestine mythique et lointaine et gagner ainsi le pardon de leurs péchés. Sans oublier de s'enrichir, à l'occasion, en s'appropriant les richesses des Infidèles, après les avoir massacrés, ou réduits en esclavage.
   
   On ne nous en a appris que ce que les « envahisseurs » ont bien voulu raconter. Mais qu'en pensaient les Arabes, leurs historiens et chroniqueurs? Maalouf tente, dans ce livre, de combler cette lacune. Et nous étonne par sa connaissance du sujet et par la singularité de ses citations. Parfois cruelles pour ne pas dire atroces.
   
   Au fil du récit, nous retrouvons des personnages rendus immortels par cette insolite et tristement célèbre péripétie de l'Histoire des religions.
   
   Bohemond et Godefroi de Bouillon, Tancrède, Baudouin, Renaud de Châtillon « qui symbolisera un jour, toute la malfaisance des Croisés », Louis XI qui n'a jamais vu Jérusalem, malgré sa sainte envie de toucher le tombeau sacré, Richard Coeur de Lion « ce géant roux, prototype du chevalier belliqueux et frivole, dont la noblesse des idéaux cache mal la brutalité et la totale absence de scrupules »
   
   Coté musulman, le roi Nourredin et son successeur Saladin ont la vedette parmi la nuée d'émirs, de sultans, de vizirs qui se succèdent à la tête des nombreux royaumes victimes des Croisés. Ils ne vaincront que lorsqu'ils seront réunis sous la férule d'un seul : Saladin.
   
   Pendant deux cents ans, tout ce petit monde s'étripe, tue, viole, pille, renie ses promesses, signe des accord parfois contre nature, écrit dans le sang et la misère une effroyable et sanglante page d'histoire qui aura des répercussions jusqu'à nos jours.
   
   A lire comme une curiosité, pour l'accepter, peut-être, comme un réquisitoire.

critique par Aristarque




* * *