Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

H comme: Esra va très bien de Hermann

Hermann
  H comme: Esra va très bien

H comme: Esra va très bien - Hermann

Trop elliptique
Note :

   Le 28ème et tout dernier (pour l’instant) volume de cette série que j’ai adorée dès ses débuts (eh oui, le bénéfice de l’âge) est sorti en ce début 2008. Nous y retrouvons nos inimitables Jeremiah et Kurdy qui n’ont guère vieilli, mais qui se sont tout de même quelque peu endurcis depuis leurs débuts. Surtout Jeremiah, beaucoup moins sentimental, m’a-t-il semblé.
   
   Comme j’ai par contre sauté pas mal d’épisodes avant celui-là, je ne sais pas trop comment ils en sont venus à se déplacer plutôt en moto qu’à cheval et mule et si ce changement est ancien, bien qu’il me semble que ça ne doit pas être tout neuf. Mais qu’on se rassure tout de suite «Esra va très bien» et c’est le principal.
   
   Par contre, évidemment, nos deux héros eux, manquent une fois encore d’aller très mal. Les gens sont si méchants… que sans leurs capacités naturelles… on pourrait tout craindre.
   
   Vous allez me dire, "Les «Jeremiah», c’est un peu toujours pareil." Certes. On ne peut pas le nier. Mais si on aime ça, on s’en accommode avec, comme je l’avais fait moi-même, des pauses, parfois longues, de temps en temps.
   
   Et les voilà ici qui arrivent dans une ville semblable à bien d’autres de leur monde, mais qui a tout de même la particularité de voir régulièrement ses rues décorées de têtes tranchées. Plus étrange encore, les têtes sont celles de vieillards que personne ne connaît…
   Personne en ville du moins, car il semble que d’autres vieillards, résidant un peu plus loin, comprennent mieux ce qui se passe. Mais sans en être davantage rassurés.
   
   Une chute, comme toujours rapide, mais cette fois-ci, peut-être un peu trop elliptique. Ce sera mon reproche pour cette histoire qui m’a semblée moins claire et nette que les autres.
   
   J’ai tout de même retrouvé dans ce nouveau volume le charme que ces aventures ont toujours eu et des héros toujours aussi sympathiques. L’occasion de me dire que je vais sans doute tenter de rattraper le retard pris en cours de route et corriger mes lacunes dans cette série. Et avant cela, vous faire la ou les fiche(s) des tout débuts.

critique par Sibylline




* * *