Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Asiles de fous de Régis Jauffret

Régis Jauffret
  L'enfance est un rêve d'enfant
  Asiles de fous
  Lacrimosa
  Microfictions
  Clémence Picot
  Fragments de la vie des gens
  Sévère
  Univers, univers
  Tibère et Marjorie
  Cannibales

Régis Jauffret est un écrivain français né en 1955 à Marseille.

Asiles de fous - Régis Jauffret

Désordre familial
Note :

   Prix Fémina 2005
   
   La famille devient ring de boxe dans ce roman où tous les coups sont permis. Personne n’est tendre envers l’autre. Il faut dire que Gisèle a peut-être raison d’être en colère, après que son Damien ait choisi d’envoyer lâchement son père s’occuper de leur rupture. Autour de cet événement, le couple se déchire et les parents de Damien, surtout la mère exprime sa pensée venimeuse.
   
   Combinant exercice de style, monologue et récit, Jauffret fait ressortir, avec une écriture coup de poing, le mépris et la hargne latente de ses personnages. Confronté à des illusions bafouées, ils déversent leur fiel sans retenue, nous démontrant ainsi toute la laideur intérieure dont l’humain est capable.
   
   Le manque de nuances et l’aspect théâtral de la chose fait penser à une tragédie grecque à la sauce contemporaine. C’est brutal et malsain tout au long, ne nous laissant aucune seconde de répit. À la fin, on ne peut que souhaiter que ce portrait désespérant de nos familles modernes ne soit pas vraiment la réalité.
   
   Il est difficile de discerner le but l’auteur - dénoncer cette bourgeoise encrassée qui a le luxe d’être névrosée jusqu’à l’os? Ou peut-être s’agit-il d’une thérapie personnelle? Quoi qu’il en soit, c’est affligeant et déprimant. L’écriture enragée offre quelques moments percutants, mais les références anatomiques / scatologiques omniprésentes rendent le tout répétitif et agressant.

critique par Benjamin Aaro




* * *