Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Geisha de Arthur Golden

Arthur Golden
  Geisha

Geisha - Arthur Golden

Derrière le faste des salons de thé japonais...
Note :

    Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est vraiment un livre intéressant. Dans la plupart des romans historiques à double but (à savoir divertir et apprendre quelque chose) les deux objectifs sont difficilement atteints, le côté historique étant souvent ennuyeux ou pas assez développé. Ici, ce n'est pas le cas. On arrive à connaître cette culture japonaise et à la comprendre. Les préjugés qu'on a pu avoir sont effacés au profit de la réalité et on apprend vraiment ce qu'est une geisha et sa vie.
   
    Il s'agit en fait de la biographie d'une de ces courtisanes du pays du Soleil Levant. De pauvre fille de pêcheur, elle deviendra Sayuri, la plus grande des geishas de Kyoto...
   
    Il est également déconcertant de voir à quel point Arthur Golden, homme de son état a su si bien se glisser dans la peau d'un rôle où le fait que Sayuri soit une femme (car il ne faut pas oublier que les geishas sont avant tout des femmes) est prépondérant. Les sentiments féminins sont vraiment très justes et beaux. Sayuri est un personnage sublime qu'on ne peut qu'admirer.
   
    Il est vrai que j'ai un côté légèrement féministe et toute oeuvre où l'on voit une femme aussi forte et déterminée, mais belle de coeur et amoureuse me touche...
   
   C'est un très beau livre. Qu'est ce qui lui manque? Pas grand chose en fait. Peut-être quelques passages un peu fades. Peut-être aussi le fait qu'on arrive pas vraiment à rentrer dans cet univers si différent du nôtre.
   
   On ne lâche pas ce livre facilement en tout cas ; il est coloré, beau et intéressant...
   ↓

critique par Moineau




* * *



De si belles images
Note :

    Résumé
   
   "À neuf ans, dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto. Dotée d'extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu'il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui en fera une vraie geisha.
   Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour: Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d'une rivale. Elle rencontrera finalement l'amour..."

   
   
   Commentaire   
   J'ai lu ce livre après avoir vu le film du même nom. J'avais donc les - superbes - images en tête et je les ai réévoquées à la lecture du roman, dont j'ai apprécié la lecture. Je ne sais toutefois pas si j'aurais réussi à penser à de si belles images avec seulement le support des mots de l'auteur... Le texte est toutefois rempli de métaphores et est vraiment très beau!
   
   J'ai trouvé le livre un peu lent à démarrer mais j'ai bien aimé avoir plus de détails quant aux personnages et aux aventures de Sayuri. J’ai pu davantage comprendre sa fascination pour le président, que j'avais trouvée étrange dans le film. Malgré tout, j'ai trouvé spéciale la résignation dont elle fait preuve. L'héroïne a vraiment renoncé à beaucoup de choses en devenant geisha et j'ai eu du mal à m'habituer à sa façon de penser.
   
   Une belle lecture. J'ai beaucoup aimé! J'ai appris sur la culture du Japon (dans ma tête, ce n'était vraiment pas ça, une geisha!) et sur son histoire!

critique par Karine




* * *